Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 6 mars 2014 dans Edito

Droit au but!

Droit au but!

C’est plutôt la bière qui coulera à flots, ici ou là-bas, au Brésil, à l’occasion de la Coupe du Monde de football, pendant un bon mois… Mais le marché brésilien est un enjeu important pour les producteurs de vin. Et, paradoxe pour un pays qui les cultive à grande échelle, pour contrecarrer des taxes locales énormes, les producteurs de vin du pays ont obtenu un encouragement massif à l’exportation! Notre analyse.

C’est aussi le temps su chasselas: le troisième Mondial ne se joue pas à Rio, mais à Froideville (VD)… En attendant le verdict du 5 juillet. Le vainqueur sera-t-il parmi les 99 chasselas à boire avant de mourir, selon la formule provocatrice du trio Aké (pour la dégustation)-Buss (pour le texte)- Keller (pour le sponsoring)? Selon les derniers chiffres, le vin blanc vaudois est le grand gagnant de l’an passé en Suisse, où les vins suisses ont repris l’ascendant, avec + 10%, mais une part de marché qui reste au-dessous des 40% (39%) du total des vins bus en Suisse, touristes compris.

Chasselas encore, avec une volonté de diversification, par exemple chez Raymond Paccot avec la complicité des trois chefs triples étoilés de Crissier. Le vigneron de Féchy était déjà un des pionniers de ces chasselas «nouveau style» qui sortent de cave.

Et les Vaudois ne feront pas l’économie d’un débat interne à leurs AOC sur la chaptalisation et l’édulcoration: les Valaisans ont déjà réagi et l’ont fait savoir!

Bon début d’été!

Pierre Thomas