Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 4 juillet 2014 dans Edito

Un été à boire (en) suisse

Un été à boire (en) suisse

Avant de passer à la Suisse, lisez ci-dessous la page parue le mercredi 16 juillet dans l’excellent quotidien fribourgeois La Liberté:

PDF du reportage Tokay, 16.7.14

Et puis, rayon vins suisses, nous avons pu déguster tous les meilleurs vins de 2013 et 2012

de la Sélection valaisanne

et de la

Sélection vaudoise, participer au prix de la presse de la Sélection de Genève, des vins notés sur 100 points!

Et saluer les résultats du troisième Mondial du Chasselas, à Aigle et de la Sélection neuchâteloise après le Concours mondial de Bruxelles

Il n’y a pas eu de sélection dans le Vully ce printemps? Qu’à cela ne tienne, c’est un chasselas 2013 du Domaine Chervet, désigné meilleure cave du Vully, qui a remporté le titre de champion du monde du chasselas en terres vaudoises! Un cépage qui a aussi été largement portraituré dans un gros livre, paru début juin, les 99 chasselas à boire avant de mourir, selon la formule provocatrice du trio Jérôme Aké (pour la dégustation)-Pierre-Emmanuel Buss (pour le texte) et Pierre Keller (pour le sponsoring)

Ce été, vous pourrez déguster sans arrière-pensée une coupe de prosecco, un vin blanc léger et frais qui n’hésite pas à monter en gamme. Et vous délecter du feuilleton de l’année dans le milieu vitivinicole et politico-fiscal valaisan: sacrée constellation… Ou vous consoler en espérant avoir droit à une ou deux gouttes du premier vin suisse (et valaisan) qui s’affiche à 190 francs le flacon!

Bon été et n’oubliez pas de boire suisse, fût-ce bien frais!

Pierre Thomas