Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 3 septembre 2017 dans Edito

Les vendanges en point de mire

Les vendanges en point de mire

Moins précoces que 2003, les vendanges s’étaleront sur ce mois de septembre, en Suisse. En fonction de la météo et des risques de pourriture dus à la pluie, elles pourraient être anticipées. Le Vully annonce de belles vendanges, malgré le gel…

Car la Suisse, à part à Genève et en Valais, a été relativement épargnée par la vague de gel qui met en péril le millésime dans toute la France, et par des chaleurs proprement tropicales autour de la Méditerranée. Les Valaisans ont mis les cuves avant le sécateurs en autorisant un coupage, dit «fédéral», dans le reste de la Suisse, avec des vins de toute provenance pour le chasselas, le gamay et le pinot noir, fendant et dôle en tête… Et l’idée d’une flexibilité des quotas refait surface, en Valais comme dans le canton de Vaud.

Quelle succession pour les vignerons qui arrivent à 60 ans? Philippe Gex, à Yvorne, a trouvé sa solution: le Domaine de la Pierre Latine a été vendu à André Hoffmann, vice-président du WWF International et du groupe pharma Roche. Il vient d’acheter un domaine en Bourgogne: la France s’inquiète des ventes de domaines hors milieu vitivinicole… A Yvorne, Bernard Cavé continuera à vinifier les vins de La Pierre Latine et ses propres vins: 2016 fut son vingtième millésime.

Après Mémoire & Friends à Zurich et VINEA à Sierre, dont les organisateurs se félicitent du succès, on attend encore la révélation du nom des meilleurs vins suisses au Gala qui leur est consacré, à Berne, le mardi 31 octobre, couronnement du Grand Prix du Vin Suisse. Ce mois de septembre se déroule dans tout le pays la Semaine du Goût, qui coïncide avec la Swiss Wine Week, organisée par Swiss Wine Promotion. Restructurée, l’organisation n’a pas tardé à connaître des turbulences autour de son nouveau président, Martin Wiederkehr, qui pourrait céder sa place à cause d’un possible conflit d’intérêts.

Début septembre, Provins a présenté son vin d’élite, Electus 2013: nous l’avons dégusté et comparé à d’autres vins de ce même millésime si difficile. Et, ci-contre, son alter ego blanc, Eclat 2015. Et puis, la jeune vigneronne valaisanne Valentina Andrei est une des trois «rookies» de GaultMillau, cuvée 2018 (déjà!) et son Top 100 des vignerons suisses.

A la fin du printemps, nous sommes partis en reportage sur les traces du Sagrantino di Montefalco en Ombrie, DOCG qui fête ses 25 ans, et en Sicile, dans la Ribera Del Duero et la Rioja, sur les traces de Vega Sicilia, en Grèce, avec une évocation du muscat de Samos et le vin à l’accent vaudois de l’île toute proche de Patmos, paru dans le magazine encore! Dans le même numéro que la première rubrique vins régulière dans ce même supplément qui paraît en français dans Le Matin-Dimanche et, traduit en allemand, dans la Sonntags Zeitung. Rubrique qui paraîtra donc dans chaque édition…

Bonne lecture, merci de me suivre sur Facebook, Twitter et Linkedin!

Pierre Thomas, journaliste indépendant.