Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 5 novembre 2007 dans Vins suisses

Vaud — «Les Blassinges» et les Frères Dutruy au top

Vaud — «Les Blassinges» et les Frères Dutruy au top

Vaudois au Grand Prix Suisse du Vin
Une confirmation et un avènement

Le 19 octobre 2007, à Berne, les vins vaudois ont décroché deux premiers rangs au Grand Prix Suisse du Vin. L’un, le chasselas de Pierre-Luc Leyvraz, de Chexbres, est une belle confirmation. L’autre, le gamaret des frères Julien et Christian Dutruy, de Founex, représente une belle promesse.
Pierre Thomas

Deux premières places sur onze possibles (soit pour autant de catégories), la vendange peut paraître maigre. Elle correspond à la logique: 48% des 1572 vins dégustés à Sierre, fin juin, étant valaisans, contre un peu moins de 17% de vaudois. Ce Grand Prix Suisse du Vin, deuxième édition, était différent du premier, joué en 2004. Cette année, les vins devaient parvenir à Sierre, auprès de VINEA, coorganisateur du concours avec le magazine Vinum, sans passer par des présélections régionales. Le climat tendu au sein de l’Interprofession suisse du vin explique, sans doute, la retenue des Vaudois.
Un chasselas classique
Mais Pierre-Luc Leyvraz ne regrettera pas son envoi. Le chasselas AOC Saint-Saphorin Les Blassinges est un grand classique de Lavaux, qui a remporté l’ex-Coupe Chasselas en 1998 et fut deuxième lors de la dernière édition, en 2003. Cette année, un banc-test de la Weltwoche a classé Les Blassinges (une marque et non un nom de parchet) en tête, obligeant le vigneron à contingenter la vente des dernières bouteilles…
Un gamaret du «Nouveau Monde»
Pour les frères Christian et Julien Dutruy, le titre national constitue un placement sur orbite au bon moment. Leur père, Jean-Jacques, leur a remis les domaines familiaux de La Treille et de La Doye au début 2006. Bardés de diplômes et d’expériences (ils en cumulent dix ans, de l’Afrique du Sud à la Nouvelle-Zélande, en passant par la Californie, la Bourgogne et le Bordelais), il leur reste à confirmer l’adaptation au terroir de La Côte. C’est fait, puisque dans les «autres cépages rouges» (pinot noir, gamay et merlot exclus), leur gamaret «Grande Réserve Les Domaines» 2005 s’impose. Le vin founachu possède une indéniable note Nouveau Monde, due au long élevage en barriques, aux deux tiers neuves, sur 16 mois. La matière est dense, mûre et bien travaillée. Avec leur gamay, de la même ligne haut de gamme «Les Romaines», les frères Dutruy ont aussi séduit le jury de la Revue du Vin de France, qui publiera un «spécial Suisse» en février prochain.

Paru dans 24 heures du 22 octobre 2007.