Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 3 décembre 2013 dans Actus - News

40% de vin en moins à la vente aux enchères de la Ville de Lausanne

40% de vin en moins à la vente aux enchères de la Ville de Lausanne

Plus important propriétaire public de domaines viticoles en Suisse, la Ville de Lausanne mettra ses vins en vente aux enchères le samedi 14 décembre 2013, dès 9 h., à l’Hôtel-de-Ville, pour la 211ème fois. S’il y aura de petits lots, pour les privés, sur l’ensemble, le millésime 2013 est inférieur en quantité de 40% par rapport à une mise «normale». La faute, principalement, à une météo froide et capricieuse qui a repoussé les vendanges à une période tardive.

site_dez_villaus

Chaque Lausannois pourra se faire une idée de la qualité des vins, peu avancés dans leur jeune «vie», samedi 7 décembre, de 10 h. à 17 h., au Caveau de la Municipalité, entre la place de la Palud et la place de la Louve. Les vins de cette année, compliquée et tardive, sont à la fois fruité, agréables et équilibrés…

Cette année, la Ville de Lausanne a décidé de mettre l’accent sur le passé, avec une série de coffrets avec rééditions d’étiquettes anciennes, parrainées par le restaurateur Romano Hasenauer. Celui-ci est le tenancier de deux établissements publics «forains» appartenant à la capitale vaudoise, le Chalet-des-Enfants et l’Auberge de Montheron. Avec la complicité du traiteur Paris-Zurich, mardi soir, il a fait l’étalage d’un joli talent de réinterprétation de mets du Moyen-Age, à l’Abbaye de Mont (sur Rolle), lors d’une soirée de lever de rideau réservée aux acheteurs potentiels des vins de la Ville. Reste à savoir si la relative pénurie des vins de 2013 fera monter les cours, une indication «barométrique» de la mise aux enchères lausannoise. De plus, une seconde gamme, avec des étiquettes différentes, est proposée aux Lausannois, via les points de vente de la Ville et certains restaurants ou bar à vins locaux. Cette seconde gamme, lancée cette année, vendue à la bouteille, explique aussi la baisse de volume des vins de l’année mis aux enchères publiques.

Comme depuis l’arrivée de l’œnologue et responsable des vignobles Tania Gfeller-Munoz, des flacons plus anciens seront proposés, notamment en rouge, avec des assemblages de tous les domaines, déjà mis en bouteille, avec un an de retard (millésime 2012). Pour les chasselas de l’année, la mise en bouteille n’interviendra qu’au printemps prochain.

Une exposition d’anciens documents, dont des étiquettes, sur les vins de la Ville sera visible dans les locaux de l’Hôtel-de-Ville, place de la Palud, ajoutant une touche «vintage» à cette mise.

Informations complémentaires sur www.lamiseauxencheres.ch

©thomasvino.ch