Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 9 mai 2014 dans Actus - News

La dangereuse cicadelle colonise le Valais

La dangereuse cicadelle colonise le Valais

Signalée en 2007 déjà dans le Bas-Valais (Port-Valais et Vionnaz), la cicadelle Scaphoideus titanus a été capturée en été 2013 dans les communes de Fully, Sion et Sierre. Le bulletin du service de l’agriculture du canton du Valais de mai 2014 explique que «bien que le nombre de captures laisse présager d’une densité de population très faible, nous devons malheureusement admettre que l’insecte a colonisé la majeure partie du vignoble valaisan.»

Si la présence de cet insecte est alarmante, c’est qu’il est le vecteur de la flavescence dorée, qui fait partie des jaunisses de la vigne. L’insecte est présent depuis 2004 au Tessin. «En présence du vecteur, la maladie est rapidement propagée de cep en cep, rendant nécessaires des interventions drastiques», souligne Stéphane Emery. «Parmi elles figurent la lutte insecticide obligatoire contre le vecteur, à l’échelle régionale, voire cantonal, et l’éradication immédiate des ceps malades.» Au début de l’année, un vigneron bio bourguignon a été condamné pour ne pas avoir traité systématiquement ses vignes: ce cas, très médiatisé, a fait grand bruit.

«En absence de flavescence dorée, l’impact de l’insecte sur la vigne est nul», rappelle l’auteur. Des conseils sont donnés pour éviter la propagation de la maladie elle-même, en évitant d’importer des plants dont l’état sanitaire n’est pas garanti et en plantant des ceps munis d’une certification (ZP-d4) attestant qu’ils sont «propres» et en améliorant la traçabilité du matériel de plantation.

©thomasvino.ch