Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 3 décembre 2012 dans Actus - News

Un Chinois achète un Grand Cru Classé

Un Chinois achète un Grand Cru Classé

Saint-Emilion
Un Grand Cru classé… chinois

C’est une première pour Bordeaux : un Grand Cru classé, certes à Saint-Emilion, passe en mains chinoises. Un indusriel de 45 ans, M. Wang, propriétaire d’un pour cent des mines de l’Empire du Milieu, a racheté, pour son fils de 20 ans, le Château Bellefont-Belcier, le 23 novembre 2012. à trois investisseurs, propriétaires depuis 1994.
Bellefont-Belcier était devenu 1er Grand Cru à la faveur du classement contesté de 2006, puis confirmé récemment, avec le classement de 2012. Son directeur, Emmanuel de Saint-Salvy, a été confirmé dans son poste.
Les quelque 14 hectares de vignes (sur les 20 ha de la propriété) auraient été vendus pour près de 2 millions d’euros l’ha, soit une transaction estimée entre 20 et 26 millions d’euros. M. Wang était déjà connu comme amateur et importateur de vins de Bordeaux, dont la Chine est devenue, avec 10% de part de marché, le principal client depuis 2011. Toutefois, sur les quelque 8’000 domaines bordelais se nommant «châteaux», seuls une trentaine sont passés en mains chinoises depuis 2008.
Grands consommateurs de cognac, les Asiatiques (36% du marché mondial) s’intéressent aussi aux marques de cet alcool fort. Pour la première fois, en été 2012, une marque peu connue, Menuet, a été acquise par une société de Hong Kong, Cartak.
©thomasvino.ch