Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 2 octobre 2013 dans Evénements

Vins vaudois  plutôt Bâle que Zurich

Vins vaudois
plutôt Bâle que Zurich

Fin d’année active pour l’Office des vins vaudois. Fin septembre, son directeur, Nicolas Joss et son assistant, Benjamin Gehrig, inauguraient un partenariat avec l’Ecole hôtelière de Lausanne. Déjà amorcé par une présence accrue de vins et de vignerons dans des cours facultatifs, tout au long de l’année préparatoire renforcée, les quinze 1ers Grands Crus vaudois investissent le restaurant gastronomique Le Berceau des Sens.

Celui-ci, qui dispose désormais d’un nouveau chef depuis quelques mois, Christophe Pacheco, meilleur ouvrier de France (MOF) en cuisine, et de Frank Michel, chef pâtissier, MOF 2004 et champion du monde 2006, vise désormais la reconnaissance par les guides gastronomiques, que ce soit le GaultMillau ou le Michelin. Ouvert midi et soir du lundi au vendredi, Le Berceau des Sens entend devenir la vitrine publique de l’EHL, qui a rénové de fond en comble ses restaurants cette année. Sa cave, annonce son site Internet, renferme une «sélection de crus et terroirs du monde entier». Vaud compris, donc… Ainsi, cette grande table, qui est aussi un restaurant d’application où ce sont les élèves qui servent les clients, devient le premier restaurant à proposer tous les 1ers Grands Crus vaudois sortis de cave et approuvés sur le millésime 2012. Chaque lundi, l’apéritif est offert par l’Office des vins vaudois et le vin change tous les quinze jours.

Autre opération séduction, le cocktail dînatoire qui se tient le mercredi 2 octobre 2013, au Beau-Rivage Palace, à Ouchy-Lausanne, réservé aux membres de la Chambre du commerce et de l’industrie du canton de Vaud (CVCI). «C’est une manière de rappeler aux acteurs de l’économie vaudoise — on en attend trois cents — de ne pas nous oublier», explique Nicolas Joss. Quatorze vignerons de La Côte (Cruchon, J.-J. Steiner, La Maison du Moulin, Yann Menthonnex, Schenk), de Lavaux (Massy, Monachon, Chollet, Grognuz) et du Chablais (Bernard Cavé et Philippe Gex, Christine Delarze), tiendront un mini-salon de vins lémaniques, avec trois crus chacun.

L’office de promotion des vins vaudois s’en ira ensutie en tournée alémanique à l’Olma, à Saint-Gall (10 – 20 octobre) et à la Zügermesse (18 – 25 octobre), puis à Bâle, à l’IGEHO (23 – 27 novembre) un événement biennal jugé plus porteur, car visant les professionnels de l’Horeca, plutôt qu’à Expovina, à Zurich (31 octobre – 14 novembre). A Bâle, un grand stand regroupera quatre partenaires vaudois, Arte Vitis, Clos, Domaines & Châteaux, Terravin et les 1ers Grands Crus, sans compter, juste en face, le Mondial du Chasselas, d’Aigle. Et cet automne, les députés vaudois auront aussi droit au baptême officiel des quinze 1ers Grands Crus au Palais de Rumine, siège du Grand Conseil.

©thomasvino.ch