Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 16 décembre 2013 dans Actus - News

Vin vaudois : 25% de moins en 2013 !

Vin vaudois : 25% de moins en 2013 !

Les chiffres, qui viennent de paraître, le confirment. Il y aura 25% de vin vaudois en moins sur le marché avec le millésime 2013. En moût, la récolte s’inscrit à 22,2 millions de litres — contre près de 30 mios en 2012 — soit 16 mios de blanc (contre 22) et 6,2 de rouge (contre 8,2). La baisse est légèrement plus importante en blanc qu’en rouge.

Ces chiffres rapportés aux quotas montrent que les vignerons vaudois auraient pu produire en toute légalité 33% de blanc et 38% de rouge en plus…

Au niveau qualitatif, l’Office cantonal de la viticulture signale que les chasselas sont «très sur le fruit et toniques» et les rouges «joliment structurés par une acidité bien présente». Les sondages moyens trahissent ce millésime 2013 manquant de richesse : le chasselas s’affiche à 71,86° Oechslé, contre plus de 75° ces deux dernières années et 80° de moyenne en 2009 ; le gamay rend 10° Oechslé à 2009 et le pinot noir, 12° sur ce même millésime, le plus riche en sucre de toute l’histoire. Par rapport à 2012, c’est quand même près de 3° de moins pour le gamay et 7,5° pour le pinot noir, sous la barre des 90° (87,25). Conséquence, il n’y a «que» deux litres de chasselas ou de pinot noir et de gamay sur trois qui ont atteint les exigences qualitatives du Grand Cru.

Au niveau des régions, La Côte descend sous la barre des 10 mios de litres (15 mios en 2012), soit un recul sévère d’un tiers ; Lavaux passe de 6,2 mios à 5 mios et le Chablais de 4,2 à 3,7 mios. Rayon 1ers Grands Crus et Grands Crus, il n’y aura que 144’000 litres de 1ers Grands Crus en chasselas (contre 200’000 litres en 2012) et, premier rouge, 4788 litres de merlot. En Grands Crus, les deux AOC rétablies de plein droit à ce niveau, le Dézaley et le Calamin, affichent respectivement 328’571 litres et 120’000 litres de chasselas, leur principal cépage.

Rapports détaillés à télécharger sur le nouveau site: www.vd.ch/ocv

©thomasvino.ch