Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 21 janvier 2015 dans Actus - News

Le champagne obligé de sortir de sa réserve

Le champagne obligé de sortir de sa réserve

Selon l’antenne suisse du Comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC), même si les chiffres, notamment par pays, ne sont pas encore définitifs, il est désormais certain que les expéditions de Champagne dans le monde atteindront au moins 307 millions de bouteilles pour 2014, soit une hausse de 1% en volume par rapport à 2013 (305 millions de bouteilles).

Vignerons et maisons de Champagne se félicitent de ce retour à la croissance. Grâce au dynamisme des marchés export, le chiffre d’affaires s’élève à EUR 4,5 milliards, ce qui constitue la deuxième performance historique de la Champagne.

Le système unique de la «réserve»

Ce résultat confirme la sortie de réserve de 500 kilos/hectare, portant la récolte disponible pour 2014 à l’équivalent de 309,6 millions de bouteilles. En effet, lors des accords du 16 juillet 2014 sur les conditions de la vendange, vignerons et maisons étaient convenus d’une sortie de la réserve Champagne de 400 kilos/hectare, en se  laissant toutefois la possibilité de la porter à 500 kg/ha si les ventes dépassaient 307 millions de bouteilles à la fin de l’année. Le système de la réserve Champagne, qui consiste à mettre en réserve une partie de la récolte des bonnes années, est unique au monde. Grâce à lui, la Champagne peut affronter une récolte très déficitaire. Le revenu des vignerons et l’approvisionnement des maisons sont assurés, les stocks sont maintenus et le bon fonctionnement de l’économie champenoise est préservé.

©thomasvino.ch