Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 14 juin 2017 dans Conso

OIV 2017 : ce que disent les chiffres

OIV 2017 : ce que disent les chiffres

Chaque année, l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), dont le siège est à Paris, publie ses statistiques de la vitiviniculture mondiale. Décodage de la dernière livraison, 2017, sur les chiffres 2016 et les évolutions des cinq précédentes années.

Que produit la vigne dans le monde ? Eh bien, surprise, un peu plus d’un kilo de raisin au mètre carré : à 7,5 millions d’hectares correspondent 7,8 millions de tonnes de raisin sous toutes ses formes (pas seulement destinés à être vinifiés).

Séparer le bon grain du vrai vin

Car les statistiques mélangent allègrement la vigne destinée à du raisin de table, du raisin à sécher — très important dans la cuisine de la Route de la Soie, de la Turquie à la Chine, en passant par l’Iran et l’Ouzbékistan, malgré la religion musulmane — et autres jus de fruit.

Sur 15 ans, ce vignoble mondial tout compris a baissé de 300’000 ha (20 fois le vignoble suisse !), tandis que la production a progressé de 11 millions de tonnes. Cinq pays concentrent à eux seuls la moitié du vignoble mondial : l’Espagne, 14%, la Chine, 13%, la France, 10%, l’Italie, 9%, et la… Turquie, 7%, illustration du propos précédent. La Chine appartient à la même catégorie, majoritairement : la Chine est bien le 1er producteur de raisin au monde, avec 14,5 millions de tonnes (+ 50% en cinq ans !), soit loin devant l’Italie (7,9 mios), les Etats-Unis (7,1 mios), la France (6,4 mios), l’Espagne (6 mios) et la Turquie (4 mios). Mais de ces pays, seule la France consacre 99% de son raisin au vin, l’Espagne, 87%, l’Italie, 85%, et, à l’opposé, les Etats-Unis, 47%, la Turquie, 2%, et la Chine, 12% (pour le vin)… De quoi relativiser le deuxième rang occupé par la Chine en taille de vignoble, 847’000 ha, derrière l’Espagne, qui est sous le million d’ha, avec 975’000 ha, mais devant la France, 785’000 ha et l’Italie, 690’000 ha.

Le tiercé Italie-Espagne-France

En production de vin, l’Italie a repris le pompon (perdu en 2014 seulement). Elle est le seul pays à produire plus de 50 millions d’hectolitres, devant la France, 43,5, l’Espagne, 39,3, puis un saut jusqu’aux Etats-Unis, 24 mios, l’Australie, 13 mios, la Chine, 11,4 mios, devant l’Afrique du Sud, 10,5, le Chili, 10,1, et l’Argentine, 9,4, puis des pays européens, l’Allemagne, 9 mios et le Portugal, 6 mios.

La Suisse apparaît au 23ème rang, avec son petit million d’hl (100 millions de litres). Mais elle a été un des seuls pays au monde à produire davantage en 2016 qu’en 2015 (+ 18%) : elle revenait de loin, puisqu’en 2013, 2014 et 2015, elle a oscillé entre 80 et 90 millions. Seule la Nouvelle-Zélande a plus progressé, avec un record historique de plus de 300 millions de litres (+ 34%) et les Etats-Unis, revenu au niveau de 2013 (mais + 10% entre 2015 et 2016).

Ce sont ces mêmes Etats-Unis qui mènent le bal de la consommation, avec 31,8 millions d’hl, devant la France (27 mios), l’Italie (22,5 mios), l’Allemagne (19,5 mios), la Chine (17 mios, selon des chiffres peu fiables…), le Royaume-Uni (12,9 mios), devant l’Espagne, déjà en-dessous des 10 mios (9,9 mios), devant l’Argentine (9,4 mios) et la Russie (9,3).

La Suisse, grosse acheteuse de vins «chers»

Rayon conso, la Suisse pointe au 19ème rang (2,8 mios de litres, soit moins 4,5%), juste devant l’Autriche (2,4 mios, en baisse de 9,7%), qui produit deux fois plus de vin que la Suisse (200 millions de litres en 2016, en baisse de 14%). Les deux chiffres (consommation et production) montrent que les Autrichiens ont beaucoup moins bu en 2016… Comme importatrice de vins, la Suisse pointe au 12ème rang en volume (180 millions de litres, – 3%), mais au 8ème rang en valeur (1 milliard d’euros, soit une progression de 4%). Les pays européens qui la précèdent en volume (Hollande, Belgique, Suède) sont tous derrière en valeur (et la Russie aussi). L’Allemagne est le plus gros importateur (14,5 mios d’hl), devant le Royaume-Uni (13,5 mios) et les Etats-Unis (11,2 mios).

Parmi les exportateurs de vins, le trio des plus gros producteurs, soit l’Espagne (22,9 mios d’hl) précède l’Italie (20,6 mios) et la France (14 mios) est en tête du palmarès, devant le Chili (9,1 mios), l’Australie (7,5 mios), l’Afrique du Sud (4,3 mios) et les Etats-Unis (3,8 mios). La Chine, pas plus que la Suisse, n’apparaissent dans ce tableau…

@thomasvino.ch