Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 3 avril 2018 dans Tendance

Divinum ou Arvinis ?  Morges ou Montreux ? Tente ou dur ?

Divinum ou Arvinis ? Morges ou Montreux ? Tente ou dur ?

Deux fois six jours de dégustation entre le 11 et le 30 avril. Une première fois à Morges, au salon Divinum, du 11 au 16 avril ; rebelote du 25 au 30 avril, à Montreux, à Arvinis. Les deux manifestations en sont à leur deuxième édition dans leur lieu de prédilection. Deuxième ou seconde édition ?

L’inauguration de Divinum en 2017. Photo du site Swisswine, reprise du Journal de Morges.

A Morges, au Parc des Sports, sortie de la ville direction Genève, il faut aimer l’ambiance cantine souple, avec les aléas du temps. A Montreux, c’est le centre des congrès, appelé à être rénové ces prochaines années, qui abrite les stands. A Morges, 130 exposants, surtout suisses. A Montreux, quelques dizaines de plus, suisses en majorité avec une extension étrangère. A Morges, un hôte d’honneur qui prolonge l’effet Pied du Jura, avec les Vins et produits du terroir de Neuchâtel. A Montreux, la présence institutionnelle des producteurs de l’appellation Bonvillars (Nord vaudois) et genevois, avec un hôte d’honneur étranger, la Moldavie. Un invité — très diplomatiquement ! — peu ou pas destiné à faire de l’ombre aux producteurs helvétiques, puisqu’il est difficile de trouver en Suisse des vins de cette république coincée entre la Roumanie et l’Ukraine…

Des Vaudois pour l’un ou pour l’autre…

Sur la base de la liste des exposants de l’un et de l’autre, on a tenté de trirer quelques conclusions avant ouverture. Pas facile, les raisons sociales n’étant pas enregistrées de même en parallèle!

Force est de constater que Divinum, qui tire le premier, divise avant tout les vignerons vaudois ! Un très fort contingent de près de 60 domaines de La Côte, la plus vaste région viticole vaudoise, y sont présents, dont les deux tiers uniquement à Divinum. 16 de La Côte, pourtant, participent aux deux manifestations, soit 12 jours de présence sur les stands ! Et quatre courageux de La Côte n’exposent qu’à Montreux…

Pour Lavaux, le Chablais et le Nord vaudois, Arvinis reprend largement la main : il n’y a que trois producteurs de ces régions à Morges, dont un seul présent aussi à Montreux. Arvinis aligne 13 domaines de La Côte et 6 du Chablais en exclusivité, plus l’appellation Bonvillars.

Pour les stands étrangers, l’offre de Montreux est plus riche et quatre italiens font les deux foires. Sur les quatre Tessinois présents à Morges, trois prolongent à Montreux, où sept autres les rejoignent.

… et des Valaisans très partagés

Et les Valaisans, issus du plus gros producteurs de vins de Suisse ? Une quarantaine de maisons et domaines sont proposés par les deux salons. Une vingtaine doublent la mise en étant présents à Morges et à Montreux. Une quinzaine d’autres ne figurent qu’à Divinum, tandis qu’une petite vingtaine (18) ne se déplacent qu’à Montreux…

Deux salons = doublons!

Jusques-à-quand ce doublon de manifestations sur les ailes est-ouest du grand Lausanne peut-il durer? Tant que les dates ne se chevauchent pas, sommes-nous tentés de dire. Certains producteurs, déjà, songent à prendre une décision l’an prochain. Et on verra si, cette année, 15’000 personnes ou plus rejoignent Morges et 17’000 ou plus, Montreux.

Pour la paix des braves, un exposant de La Côte, qui fait les deux expositions tout en déplorant une mobilisation de personnel de douze jours, nous a dit souhaiter… un retour d’Arvinis à Morges ! Organisée par des Morgiens à Montreux, en effet, Arvinis fut fidèle à la cité de la tulipe durant vingt-et-une éditions… L’avant-veille de l’ouverture de Divinum, au TJ de la TV romande, Raoul Cruchon a résumé l’enjeu. En substance, le vigneron d’Echichens mobilise deux fois du monde, pendant deux fois six jours, pour faire déguster plus de vin, mais pour ne vendre que ce qu’il réussissait à placer quand il n’y avait qu’Arvinis! Ce qui veut dire que sur les 32’000 visiteurs cumulés sur les deux salons, il n’y a pas plus de clients qu’avec les 22’000 visiteurs d’Arvinis, ancienne manière, à Morges! Il faudrait, là aussi, décompter le nombre de ceux qui font les deux salons… La coopérative Cave de La Côte a choisi de ne figurer qu’à Morges, délaissant Montreux.

En attendant, les «bons de réduction» valables chacun dans l’une ou l’autre manifestation, pleuvent. Ils permettent d’entrer à Divinum et à Arvinis pour 15 francs, soit un rabais de 10 fr. pour le premier (25 fr. sans bon) et le demi-tarif pour le second (30 fr. sans bon ou 25 fr. AVS/AI).

Détails sur les sites des deux manifestations : www.salon-divinum.cet www.arvinis.ch

©thomasvino.ch