Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 14 janvier 2005 dans Vins français

Languedoc — Deux vins du Languedoc…

Languedoc — Deux vins du Languedoc…

Mythe et hasard en Languedoc
L'arc méditerranéen défend, année après année, son image ensoleillée d'Eldorado de la viticulture française. A côté de négociants, les coopératives y jouent un rôle important. A Narbonne, le groupe Val d'Orbieu, fort de 15 coopératives, 180 domaines et 4000 producteurs, règne sur des marques aussi connues que Listel, le vin des sables, Pradel et le négociant bordelais Cordier. Ces «Vignerons de la Méditerranée» — une autre de leur marque — produisent la Cuvée Mythique*. Mourvèdre, syrah, carignan, grenache et cabernet-sauvignon s'associent dans ce vin à la couleur foncée, passé un an en fûts de chêne. Nez goudronné, épicé; bouche animale, mais de cacao aussi, le type même de vin «couillu», à 13°5 d'alcool.
La sobriété de l'habillage, l'originalité de la typographie pour signer la bouteille, et même les degrés d'alcool, cette cuvée les partage avec le «Domaine de La Marfée». A deux pas de Montpellier, au cœur de l'Hérault des crises viticoles cycliques, Thierry Hasard n'aime pas faire parler de lui. En confidence, ici ou là, on le considère comme une des valeurs montantes du Languedoc. Paradoxe de la vigne, tandis que négociants et coopératives considèrent les vins de (leur!) domaine ou d'assemblage comme l'achèvement de leur art, de petits viticulteurs s'ingénient à tirer le maximum de vieilles souches d'un unique cépage. Tel est le cas avec Les vignes qu'on abat**, allusion aux vieux carignans noirs, pas assez productifs, donc condamnés quand on vise le rendement, et lui seulement. Nez grillé, fruité un peu végétal, évoluant entre la mûre, le raisinet puis le foin coupé, ce pur carignan est bien emballé par un boisé qu'on devine, et non qui s'impose. On retrouve certains arômes des côtes-du-rhône, où le carignan noir se perd.
Deux vins pas pour les gonzesses, mais typés de ces paysages arides, chauffés à blanc par le soleil, où des vignerons — et même des vigneronnes, peuchère! — croient encore qu'on peut faire saigner les cailloux.*Cuvée Mythique, 2001, Vin de pays d'Oc, Vignerons du Val d'Orbieu, 11 fr., chez Coop, www.coop.ch
**Domaine La Marfée, 2000, «Les vignes qu'on abat», Vin de pays de l'Hérault, 35 fr., La Cave de Reverolle, 1128 Reverolle, tél. 021 800 58 70, www.cavedereve.ch
Chronique parue dans le magazine Edelweiss, Lausanne, en mai 2004