Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 6 juillet 2006 dans Actus - News

ns suisses — Séparation des pouvoirs à l’Interprofession du vin suisse

ns suisses — Séparation des pouvoirs à l’Interprofession du vin suisse

Vins suisses — Interprofession du vin suisse
Faillite et séparation des pouvoirs
Le 22 juin 2006, à Berne, l’Interprofession suisse du vin (ISV) a tourné provisoirement la page de Swiss Wine Communication, dont la faillite a été ouverte le 18 mai. Après l’examen des comptes, les créanciers se verront offrir un modeste dividende. Un appel d’offres a été lancé pour la reprise des Swiss Wine Bar (Bruxelles, Berne, Lausanne, Genève), dont le sort reste flou à ce jour. Au niveau institutionnel, le dossier a été scindé en trois volets. L’ISV, dirigée ad interim par Ernest Dällenbach, à Berne, déjà à la tête d’une dizaine d’associations autour du vin et des spiritueux, verra son rôle réduit à un organe de consultation. Un comité provisoire prépare une assemblée générale pour la fin de l’année. Il devrait proposer un président neutre, hors du milieu du vin et sans attache avec les régions de production. La promotion à l’exportation se fera avec Switzerland Cheese Marketing. Une petite partie des fonds mis à disposition par la Confédération (4,3 millions de francs en 2006) seront injectés dans des opérations coordonnées fromages et vins à l’étranger. En Suisse, les offices régionaux de promotion reprennent la main. Ils ont constitué une association, Swiss Wine Promotion, qui utilisera la majeure partie des subventions fédérales pour des projets nationaux ciblés. SWP est présidé par le directeur de l'Office des vins vaudois, Robvert Crüll, doyen de fonction des responsables régionaux de la promotion. (PTs)