Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 8 juillet 2006 dans Retour du marché

M comme Miel de montagne

M comme Miel de montagne

Retour du marché du Matin du samedi 12 novembre 2005
Un pot de tonus
Les miels ont fait le beurre du premier Concours national des produits du terroir, dans le Jura, fin octobre. Pas moins d’une trentaine de médailles d’or et d’argent pour des produits de tous horizons. Trois seulement ont obtenu une note de 20 sur 20, deux d’accacia, tessinois, et un «de forêt» de Courgenay (JU) (résultats sur www.concours-terroir.ch).
Le miel, c’est un peu comme le vin : il y a des monocépages (accacia, sapin, pissenlit, etc.), des assemblages (de forêt, de montagne) et des provenances. Fin septembre, le Valaisan Charles-Antoine Rudaz s’était imposé dans le troisième concours romand spécifique avec son «miel de fleurs». Au concours national, il a décroché deux médailles, d’argent et de bronze.
Avant d’être producteur de miel, il est apiculteur. Incollable sur les mécanismes qui conduisent à la fabrication, par les abeilles, des meilleurs miels, Charles-Antoine Rudaz se passionne pour la sélection des reines de ses ruchers, «à la manière des vaches d’Hérens». Epicier, «de père en fils depuis 1857», à 58 ans, il comptabilise «52 ans d’apiculture, depuis que mon grand-père m’a confié une ruche.»
«Tous mes ancêtres sont devenus presque centenaires», confie-t-il. Le miel n’y est pas pour rien… Cet aliment «donne du tonus» et participe de la salutogénèse pré-hivernale. Si, aujourd’hui, la législation interdit la mention de tout bienfait pour la santé sur l’étiquette, longtemps, l’homme a considéré le miel comme un remède. Sa composition hormis une base d’eau (17%) et de sucres (jusqu’à 80%), est d’une rare complexité, avec un apport important en sels minéraux (calcium, magnésium, phosphore, potassium).
Le goût et la texture dépendent de la provenance. «Mon miel de montagne vient de Thyon où des études ont démontré que la région est exceptionnellement riche en pollens, jusqu’à 140 à 150 sortes», explique Charles-Antoine Rudaz. Sa personnalité, prononcée en goût, est digne d’un bouquet de fleurs de montagne, à la consistance épaisse et crémeuse… Parfait sur un pain à la farine de châtaigne.

Producteur
Charles-Antoine Rudaz, Vex (VS), tél. 027 207 19 25 et 027 281 16 28
En vente
Exclusivement dans les deux magasins du producteur, à Vex (satellite Denner) et à Thyon-Les Collons (près de l'Office du tourisme).
Prix
Pot de 500 g, 16,90 fr.