Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 31 mai 2007 dans Actus - News

Etoiles d’Or du Valais, premier service

Etoiles d’Or du Valais, premier service

Sélection des vins du Valais
84 étoiles d'or sur près de mille vins

Prenant le relais du Label Nobilis, organisé à l'initiative de Dominique Fornage durant vingt ans, la première sélection des vins du Valais a été prise en charge par l'Interprofession de la vigne et du vin du Valais. Près de mille vins (968), provenant de 155 caves, ont été jugés. Seuls les vins de monocépages, de plants réputés autochtones ou traditionnels, ont pu concourir. Une autre session sera organisée en automne. Résultats complets sur www.lesvinsduvalais.ch
La cave de Salgesch, Nouveau Salquenen (Adrian Mathier), a remporté sept médailles d'or à elle toute seule. Elle est suivie de cinq caves à quatre médailles d'or: les frères Antoine et Christophe Bétrisey, à Saint-Léonard, Provins-Valais à Sion, le Domaine des Muses, Robert Taramarcaz, à Sierre, Les Fils Maye à Riddes et la Cave La Madeleine, André Fontannaz, à Vétroz. Trois autres caves suivent avec trois distinctions suprêmes, le Caveau de Salquenen, Gregor Kuonen, à Salgesch, La Tornale, Jean-Daniel Favre, à Chamoson et La Tine, Hervé Fontannaz, à Vétroz, un village qui place une quinzaine de vins parmi les médailles d'or, grâce à l'amigne et au Grand Cru (rappel: la Fête de la Fleur d'Amigne a lieu ce week-end, vendredi soir 1er et samedi 2 juin toute la journée).
Parmi les vignerons confirmés, on notera les médailles d'or de l'humagne rouge de Michel Boven et de Philippe Darioli, le cornalin de Maurice Zufferey et d'Orsat (Primus Classicus), l'humagne blanche du Domaine du Grand-Brûlé (Etat du Valais) et de Serge Roh, le Heida de Visperterminen de la Sankt-Jodernkellerei et de la Cave Saint-Pierre et la Cave Saint-Georges (toutes deux appartenant au groupe Schenk), la petite arvine flétrie de Benoît Dorsaz, «Grain de Folie», parmi d'autres…
Un cinquième des 81 vins doux ont été distingués au plus haut niveau, mais seulement 4 des 123 pinots noirs, 9 des 135 fendants soumis et 2 des 68 syrahs, 4 des 59 cornalins et 5 des 97 arvines. Les humagnes rouges (8 sur 60) et les johannisberg (8 sur 67) s'en tirent mieux, comme le païen-heida (6 sur 32), le cépage le mieux noté avec l'amigne (également douce, 8 sur 27). (PTs)