Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 31 octobre 2007 dans Actus - News

Le Riesling X Sylvaner se meurt mais ne se rend pas!

Le Riesling X Sylvaner se meurt mais ne se rend pas!

Les 125 ans du Müller-Thurgau
… en voie d’arrachage en Suisse

Cette semaine (fin octobre 2007), on a fêté, à Wädenswil, dont il fut le premier directeur, le cépage blanc fétiche d’Hermann Müller-Thurgau, qui désormais porte son nom. Longtemps connu et popularisé sous le nom de Riesling X Sylvaner, ce croisement s’est révélé, après une recherche génétique approfondie (menée par des chercheurs autrichiens), un croisement de riesling et de Madeleine Royal (et non de sylvaner). Aujourd’hui, il est encore cultivé sur plus de 40'000 hectares, surtout en Allemagne. Selon les scientifiques, ce cépage serait le plus abouti de ceux obtenus par sélection ciblée. En Suisse alémanique, il a supplanté l’elbling et le räuschling, plus tardifs, moins aromatiques et plus acides…
Ce que les préposés aux nouvelles positives oublient de dire, c’est qu’en Suisse, le Riesling X Sylvaner, qui a de la peine à se faire nommer Müller-Thurgau, malgré un renouveau dans les vinifications (comme la pomme de terre, il paraît bon à tout faire…), a fait l’objet d’une grande campagne d’arrachage, encouragée par des subsides fédéraux. Elle a porté ses fruits, puisque sur 693 hectares recensés en Suisse en 1997, il n’en subsistait que 512 hectares (soit une diminution de 26%) en 2006. Ce cépage blanc reste le plus important de Suisse alémanique, avec 137 ha à Zurich, 88 en Argovie, 68 à Schaffhouse et 62 en Thurgovie. En Suisse romande, Genève en cultive 20 ha, également en diminution sensible. (PTs)