Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 5 juin 2013 dans Actus - News

Josef Zisyadis, «lider maximo» du goût

Josef Zisyadis, «lider maximo» du goût

Josef Zisyadis était déjà la tête de la Semaine du Goût, qu’il a fondée avec des compagnons qui ont quitté la tête de la manifestation annuelle, le voilà co-président de Slow Food Suisse. L’ancien conseiller national popiste (communiste) vaudois a été élu, début juin 2013, à Fribourg, à la tête de l’organisation nationale où il partagera la présidence avec une Zurichoise, Andrea Ries. L’organisation a pour directeur Mike Weibel.

Josef Zisyadis a toutes les cartes du goût en mains...

Josef Zisyadis a toutes les cartes du goût en mains…

Dans un communiqué, il est précisé que le Lausannois «incarne le dynamisme de Slow Food en Romandie. Au cours des 10 dernières années, l’ex-conseiller national a fait de la Semaine du Goût un événement national. Il défend depuis longtemps Slow Food dans le canton de Vaud.» Il en assumait même la présidence du «convivium» (groupe régional), qu’il a laissée à Yvan Schneider, professeur de cuisine et formateur de la Haute Ecole Pédagogique vaudoise, à Vevey. Récemment, au convivium vaudois, séparé désormais de celui de Genève, s’ajoutent ceux du Jura et de Fribourg.

Slow Food Suisse est partenaire désormais de la Semaine suisse du Goût, du 12 au 22 septembre 2013. Et le mouvement sera l’invité d’honneur du Salon des Goûts et Terroirs à Bulle, du 27 novembre au 1er décembre 2013, tandis qu’un Slow Food Market, qui avait attiré l’an passé 10’000 personnes, se tiendra à Zurich quelques semaines auparavant.

©thomasvino.ch