Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 9 juin 2013 dans Actus - News

Le 2ème Mondial du Chasselas s’est joué à Lausanne

Le 2ème Mondial du Chasselas s’est joué à Lausanne

Au moment où VINEA fait miroiter aux Bourguignons que le concours Mondial des Pinots consacrera une journée d’épreuve délocalisée en Bourgogne en 2014 — ce que le Concours mondial de Bruxelles a compris depuis dix ans, en se rapprochant chaque année d’un autre pays viticole… —, les organisateurs (vaudois) du Mondial du Chasselas n’ont pas ce problème. 451 des 638 échantillons dégustés ce week-end étaient vaudois!

Certes, avec 638 échantillons de 5 pays et 60 dégustateurs (un tiers d’étrangers), pour sa deuxième édition, l’épreuve «blanche» jugée à Lausanne est encore loin de l’épreuve «rouge, rosée et blanche» jugée à Sierre, qui a enregistré un peu moins de 1300 vins provenant de 24 pays soumis à 60 dégustateurs du jury en 2012.

C’est même un match des «y en a point comme nous», puisque le principal producteur mondial de chasselas, le canton de Vaud, en alignait 451 à lui tout  seul (165 échantillons de La Côte, autant de Lavaux, 99 du Chablais, 14 du Vully, 6 des Côtes-de-l’Orbe et 1 seul de Bonvillars), devant le Valais, 91, le Duché de Bade, en Allemagne, 35, Neuchâtel, 23, Genève, 18, le lac de Bienne, 9, l’AOC Pouilly-sur-Loire, en France, 8, et le Tessin, un seul, et, comme l’an passé, un seul canadien et un seul étatsunien. Les organisateurs ont pu vérifier ce que d’autres dégustateurs avaient fait avant eux : le chasselas a beau être répertorié largement en Hongrie et en Roumanie, mais il n’est pas vinifié, du moins ni pur, ni sous ce nom… Après deux jours de dégustation à Beaulieu, le week-end du 8-9 juin, le palmarès reste tenu au frais jusqu’au 5 juillet en fin d’après-midi, à Aigle, où le meilleur sommelier du monde 2013, Paolo Basso, remettra les prix divers et variés, par catégorie, avant la dégustation des vins primés, dès 18 h. 30.

Le lendemain, samedi 6 juillet, fête populaire du Chasselas autour du Château d’Aigle, de 10 h. à 18 h., avec des stands des offices de promotion des vins de toute la Suisse romande, du canton de Vaud, d’Allemagne, du label Terravin — qui fêtera ses 50 ans à Yvorne le même jour — et de Clos, Domaines et Châteaux.

©thomasvino.ch