Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 21 juin 2013 dans 100... sur 100

Sélection des vins du Valais, printemps 2013: mes plus hauts pointages

Sélection des vins du Valais, printemps 2013: mes plus hauts pointages

(50 vins notés 85 points et plus, tirés de la session de printemps de la Sélection des Vins du Valais, dégustés en juin 2013)

Blancs secs

92

Petite Arvine de Molignon 2012, Les Pyramides 2012, Adrian Mathier, Salgesch

Jaune à reflets dorés ; nez d’herbes sèches, de fruits exotiques ; attaque ample, sur le citron vert, la rhubarbe ; splendide élégance ; finale mentholée et fraîche, pointe de salinité typée.

Païen 2012 Daniel Magliocco & Fils, St-Pierre-de-Clages

Jaune soutenu ; nez d’agrumes, de fruits exotiques ; attaque souple ; du corps, de la puissance ; finale sur le citron vert ; belle ampleur, de la souplesse en finale.

91

Heida Coteaux de Sierre 2012, Cave Les Sentes, Serge Heymoz, Sierre

Jaune à reflets verts ; nez fin, élégant, de fruits exotiques ; attaque fraîche, sur les agrumes ; élégant, un peu de menthol et de poivre blanc en finale, vif et dynamique.

Petite Arvine de Fully 2012, Cave Gérard Dorsaz, Fully

Jaune soutenu ; nez d’herbes sèches ; attaque puissante, sur la rhubarbe ; beau volume, belle structure ; un vin puissant, gras ; long en bouche.

90

Petite Arvine 2012, Cave L’Orpailleur, Frédéric Dumoulin, Uvrier

Jaune soutenu ; nez d’ananas, de mangue ; attaque vive, sur les fruits exotiques ; structure moyenne ; belle fraîcheur ; finale longue et enveloppée sur le citron vert et une pointe de salinité.

Fendant 2012, Tobias Mathier SA, Salgesch

Jaune clair ; nez mûr, de fruits jaunes ; attaque souple ; notes anisées en bouche ; de la puissance, de la race ; un fendant solidement charpenté, avec une finale racée sur l’amande amère.

Johannisberg 2012, Daniel Magliocco & Fils, St-Pierre-de-Clages

Jaune clair ; joli nez d’amande douce ; attaque souple ; bonne vivacité ; finale sur les herbes sauvages, le gingembre et la verveine. Un bel exemple du cépage sylvaner du Valais, tout en élégance !

Humagne blanche de Leytron 2012, Daniel Rossier, Leytron

Jaune à reflets verts ; nez un peu sauvage ;  attaque fraîche ; sur les fleurs blanches ; beau volume, du gras, de l’ampleur ; finale sur la pêche ; puissant et long en bouche.

Ermitage du Valais 2011, Cave Taillefer SA, Charrat

Jaune à reflets dorés ; nez expressif d’abricot, de pêche blanche ; attaque volumineuse, crémeuse ; de la puissance, du gras ; grande longueur, sur la volupté ; beau potentiel de vieillissement.

89

Fendant Sainte-Anne Tradition 2012, Cave Ste-Anne, Sion

Jaune clair ; nez minéral, de pierre chaude, de silex ; attaque sur le perlant ; bon volume en bouche ; arômes de fruits blancs ; finale sur l’amande amère ; de la personnalité et de la persistance.

Fendant Héritage 2012, Yann et Gratien Comby, Chamoson

Jaune clair ; nez épanoui, de fleurs de sureau ; attaque ample ; léger perlant ; du gras, de la puissance en bouche ; finale élégante.

Amigne Réserve du Caveau 2012, Fernand Cina, Salgesch

Jaune à reflets verts ; nez de fleurs blanches et d’écorce de mandarine ; attaque souple ; beau volume, du gras, de la puissance ; finale flatteuse, ronde et chaude.

88

Fendant Taillefer 2012, Cave Taillefer SA, Charrat

Jaune clair ; nez floral, de tilleul ; attaque vive, milieu de bouche sur les fruits jaunes à noyau, la pêche ; finale minérale, saline, avec du perlant. Un chasselas tendu et bien fait.

Petite Arvine 2012, Domaines Rouvinez, Sierre

Jaune à reflets dorés ; nez discret, d’herbes sèches ; attaque sur le zeste de citron ; structure moyenne ; de la fraîcheur et de la minéralité.

Petite Arvine de Saillon, Domaine Régalesse 2012, Cave Taillefer SA, Charrat

Jaune soutenu ; nez minéral et d’agrumes ; attaque citronnée ; bonne vivacité, sur de la souplesse et une finale sur le zeste de citron, les agrumes (grapefruit) ; de l’élégance.

87

Fendant Les Seilles 2012, Cave Le Grillon, Jean-Michel Dorsaz, Fully

Jaune clair à reflets verts ; nez de poire williams fraîche ; attaque vive, milieu de bouche ample ; finale sur la minéralité et des notes florales juvéniles.

86

Johannisberg 2012, Cave de l’Adret, Paul-Henri Roux, Champlan

Jaune doré ; nez puissant et parfumé de fleurs jaunes, de tournesol ; attaque grasse, presque en surmaturité ; finale sur les fruits jaunes.

Petite Arvine Grand Métral 2012, Provins-Valais

Jaune à reflets dorés ; nez d’allumette frottée, de silex ; volume moyen ; finale sur le citron vert, le grapefruit rose.

Païen 2012, Vieilles Vignes, Ferdinand Cina, Salgesch

Jaune soutenu ; nez d’allumette frottée, de silex ; attaque sur un léger perlant ; mangue, fruit de la passion ; riche, ample.

Ermitage Réserve du Caveau 2012, Fernand Cina, Salgesch

Jaune à reflets dorés ; nez d’herbes sèches, de foin fraîchement coupé ; attaque sur la souplesse, la douceur ; finale sur le poivre blanc. Un vin au grand potentiel de vieillissement, encore un peu déséquilibré pour l’instant.

Ermitage de Fully Grand Cru 2011, Cave Le Grillon, Jean-Michel Dorsaz, Fully

Jaune à reflets dorés ; notes discrètes d’évolution ; attaque souple ; du gras (presque huileuse), de la puissance ; notes mentholées en fin de bouche, mais aussi florales, de glycine ; légère amertume, propre au cépage. Un vin qui devrait tenir dans le temps, riche et plein.

85

Heida de Chamoson 2012, Cave de La Tourmente, Les Fils de Bernard Coudray, Chamoson

Jaune à reflets verts ; nez discret, de fruits exotiques ; attaque sur le citron vert ; de l’ampleur, du gras ; finale sur le zeste de citron vert, le pamplemousse.

Muscat Leukersonne 2012, Jörg et Damian Seewer, Leuk

Jaune clair ; nez typé, de pétale de rose fanée ; attaque sur le carbonique ; volume moyen ; finale anisée et épicée (cannelle, gingembre), flatteur.

Rèze Coteaux de Sierre 2012, Cave des Sentes, Serge Heymoz, Sierre

Jaune clair aux reflets verts ; nez rustique, de foin coupé ; attaque souple ; bonne structure en bouche ; finale un peu rustique, vive et dynamique, sur des arômes d’ananas.

Rouges

92

Humagne rouge 2012, Les Cigalines, Cave de la Siseranche, Maurice et Xavier Giroud-Pommaz, Chamoson

Pourpre et dense ; nez typé d’écorce de chêne, de fruits à l’eau-de-vie (marasquin) ; magnifique toucher de bouche ; attaque souple ; une humagne très élégante, charmeuse, à la finale chaleureuse.

Cornalin 2012, Nouveau Saint-Clément, Flanthey

Robe opaque à frange violine ; nez typé du cépage, avec des notes de fruits cuits, de mûre et de cassis ; attaque fraîche et souple ; suave, mais soutenu par l’acidité ; tanins fermes ; finale sur le cassis.

90

Humagne rouge 2011, Cave Fin Bec, Yvo Mathier, Pont-de-la-Morges

Robe dense, à reflets pourpres ; nez mentholé, trahissant l’élevage en barrique de chêne ; attaque ronde, ample, large ; beau volume en bouche, sur l’extraction, la puissance ; tanins encore jeunes et fermes. Un vin qui n’a pas encore livré tous ses secrets…

Pinot noir 2012, Cave du Vieux-Pressoir, Ghislaine Crittin, Chamoson

Rubis à reflets violacés ; nez ouvert, frais, sur les fruits rouges, la cerise ; attaque savoureuse, ronde, enveloppante ; tanins jeunes et fermes ; un pinot avec une touche bourguignonne… ; du fruit et de la fraîcheur, avec une finale sur l’amande amère.

89

Syrah Cayas 2011, Jean-René Germanier SA, Vétroz

Robe presque noire à reflets violacés ; nez opulent, riche, avec des notes fumées ; attaque souple ; bon volume en bouche ; finale sur des notes de cèdre, trahissant l’élevage en barriques ; un vin suave, riche, complexe.

88

Syrah New Style 2011, Christophe et Antoine Bétrisey, Saint-Léonard

Dense, à reflets pourpres ; nez de fruits mûrs, de pruneau, avec de discrètes notes florales ; attaque fraîche ; structure moyenne ; en bouche, arômes sur la mûre et la prune fraîche ; un vin original, d’une agréable fraîcheur.

Gamay du Valais, Réserve des Administrateurs 2012, Cave Saint-Pierre, Chamoson

Robe pourpre à reflets violacés ; nez intense de fruits rouges et noirs ; attaque sur les fruits frais ; bouche ample, large ; tanins un peu rustique ; un vin plein de personnalité, un brin rugueux, avec des notes minérales.

87

Cornalin 2011, Adrian Mathier, Salgesch

Opaque à reflets violacés ; nez de sureau, avec une note vanillée ; attaque fraîche, sur les fruits des bois, la myrtille, la mûre ; bon soutien acide ; finale réglissée. Un vin original et plein de personnalité…

Pinot noir 2012, Cave du Maréchal, René Jacquier-Dubuis, Savièse

Rubis moyen ; nez de fruits rouges et d’herbe sèche ; attaque sur la griotte ; structure moyenne ; arômes sauvages en fin de bouche ; dans le registre jeune et frais ; bon soutien acide, juteux ; finale longue et persistante.

Humagne rouge de Leytron 2011, Jo Gaudard, Leytron

Pourpre à reflets violacés ; nez rustique, avec des notes minérales ; attaque sur le volume, la densité ; bonne structure, ample, grasse, concentrée ; un vin puissant, bien bâti, aux tanins déjà fondus, à la belle persistance aromatique.

86

Dôle de Salquenen 2012, Gilles et Joël Cina, Salquenen.

Rouge à reflets violacés ; nez discret, sur les fruits mûrs ; attaque charmeuse, enveloppante ; tanins souples, mais présents ; bonne longueur en bouche ; un vin frais et savoureux, tout en rondeur.

85

Gamay de Balassé 2012, Cave de La Brunière, Saint-Léonard

Robe rouge intense et brillante ; nez bien fruité, de fruits rouges ; attaque souple ; sur le fruit ; simple, frais et charmeur.

Gamay Le Patricien 2011, Cordonier & Lamon, Flanthey

Pourpre brillant ; nez discret ; mûr, plein ; jolie structure, tanins déjà fondus ; un vin frais et élégant, soutenu par l’acidité ; finale sur la compote de fraise et l’amande amère.

Dôle Soleil de Varone 2012, Hans Bayard, Varen

Rubis, reflets violacés ; nez discret, de fruits rouges, de framboise ; notes kirschées en bouche, finale sur la griotte ; structure moyenne, bon soutien acide ; un vin vif et amène.

Pinot noir 2012, Les Côteaux de Sierre, Cave Sinclair, Gilles Berclaz, Loc

Rouge soutenu ; nez de fruits rouges, avec des traces de fumée froide ; attaque souple, fruitée, avec une note sauvage et épicée en fin de bouche ; un vin frais et agréable.

Pinot noir Réserve du Caveau 2011, Gregor Kuonen, Salgesch

Pourpre à reflets violacés ; nez mûr, de fruits rouges macérés, de fraise cuite, avec des nuances florales (pétale de rose) ; un pinot «vieille école», riche, rond, chaleureux, fruité en fin de bouche.

Syrah des Hospices de Salquenen 2012, Adrian Mathier, Salgesch

Robe presque noire, opaque ; nez frais de girofle, avec des arômes fermentaires ; attaque souple, sur des arômes frais et variétaux ; structure moyenne ; finale poivrée ; une syrah ensoleillée et flatteuse.

Cornalin 2011, Les Serpentines, Domaine St-Théodule, Gérald et Patricia Besse, Martigny-Combe

Opaque à reflets violacés ; nez discret, notes de fruits cuits ; attaque souple, matière suave ; structure moyenne ; finale sur les fruits cuits, chaleureuse.

Cornalin Réserve 2011, Jean-René-Germanier SA, Vétroz

Opaque à reflets violacés ; nez de confiserie, avec des notes de framboise ; attaque fraîche ; bon volume en bouche ; finale sur la mine de crayon et des arômes d’écorce d’orange et de noix de coco, impression empyreumatique marquée, sur du gras et de la puissance.

Rosé

90

Œil-de-Perdrix La Matze 2012, Adrian Mathier, Salgesch

Robe saumonée ; nez typé de pinot noir, frais, fruits rouges, fraise et framboise ; attaque souple ; acidulé ; bien fait, avec du gras aussi. Un joli vin estival…

Liquoreux et demi-secs

90

Chevalier d’Or 2011, Vins des Chevaliers, Salgesch

Jaune doré ; nez complexe, de citron confit ; attaque plaisante, souple, acidulée ; belle unité de goûts, sur les agrumes confits ; bon soutien acide ; de la puissance, de l’intensité, avec un côté rôti, et de l’élégance.

88

Gemma Ermitage 2011, Adrian Mathier, Salgesch

Vieil or ; nez riche et ample, avec une trace de miel d’acacia ; attaque sur la poire cuite ; ample, gras, avec une finale sur le citron confit, avec du rôti et de la chaleur.

Amigne Grand Cru 2 abeilles, 2011, Les Celliers de Vétroz, Famille Fontannaz, Vétroz

Jaune à reflets dorés ; nez de marmelade d’agrumes ; attaque souple, léger minéral en fin de bouche ; zeste de citron confit et de la chaleur ; bien fait, dans le style des amignes 2 abeilles (avec du sucre résiduel).

87

Amigne 2010, flétrie sur souche, élevée en barriques, André Fontannaz, Vétroz

Jaune or ; nez puissant, d’ananas confit ; attaque ample ; belle matière première, finale sur le zeste de mandarine, typé du cépage ; du gras, de l’ampleur et de la chaleur.

Johannisberg de Chamoson flétri 2011, Les Fils Maye SA, Riddes

Jaune doré ; beau nez, ouvert, mûr, avec des notes d’agrumes confits ; attaque grasse, puissante ; de la richesse et un bon soutien acide ; élégant et bien fait. Sur une tarte aux pommes caramélisées.

85

Amigne 2011, Rhapsodie, flétrie sur souche, Les Celliers de Vétroz, Famille Fontannaz, Vétroz

Robe vieil or ; beau nez de fruits confits ; attaque voluptueuse, sur la poire mûre, la mirabelle ; volume moyen ; élégant, malgré une sucrosité envahissante.

©thomasvino.ch