Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 16 avril 2014 dans Actus - News

Deux dégustations de prestige à Sion

Deux dégustations de prestige à Sion

En mai et en juin, dans le restaurant qu’il a repris, à Sion, l’ex-Cardinal, rebaptisé Nobilis, après avoir quitté le Château de Villa à Sierre, Dominique Fornage organise des dégustations de prestige. Pour 1’100 franc le couvert, dès 19 h., le jeudi 22 mai, une soirée «magnum», ouverte, après quelques coupes de champagne «collector» (Blanc de blanc 1975, de Laurent-Perrier, servi au mariage de Lady Di et du Prince Charles), par sept millésimes de Château d’Yquem (2003, 1999, 1997, 1996, 1993, 1989), puis, à 20 h. 15, repas avec une kyrielle de rouges en magnum, Or Noir 2011, Cave de l’Orpailleur, Diolinoir Grande Réserve 2010 des Cottagnoud, Cave des Tilleuls, deux Mouton-Rothschild 2007 et 2004 (à petits millésimes, grands flacons !), puis un duo toscans, le merlot Masseto 1989 et l’Ornellaia 1989, un porto sur les fromages et sur les desserts, un magnum d’Essence de botrytis 2007, du Domaine Cornulus, et un Rayne Vigneau 1955. Et une larme du 19ème avec le café, d’armagnac Caussade 1893.

Pour les récidivistes, ou ceux qui se contenteront de casser leur tirelire pour 750 fr., le mardi 3 juin, au même endroit, à 19 h., après un Cristal Roederer 2000, dégustation des cinq 1ers grands crus du classement de 1855 (revisité), Haut-Brion, Lafite, Latour, Margaux et Mouton, en 2007, suivis, durant le repas, de quelques grandes bouteilles de rab’, comme un Bourgogne blanc de Coche-Dury 2008, une petite arvine Z de Ludovic Zermatten, puis trois autres grands de Bordeaux, toujours dans le millésime 2007, Cheval Blanc, Pétrus et La Mission-Haut-Brion, puis un Pommard de 1955 (Roux & Lambert), un Pichon-Comtesse 1931, Charmes Chambertin 1947 ; et une rasade de 2007 pour terminer, avec Yquem, puis Rayne-Vigneau 1947, et une goutte d’armagnac… 1828. Les deux soirées sont données avec la complicité d’Eric Varone.

Inscriptions sur ecole-nobilis@bluewin.ch

@thomavino.ch