Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 4 juillet 2014 dans Vins suisses

Mondial du Chasselas 2014  La surprise vient du Vully

Mondial du Chasselas 2014
La surprise vient du Vully

Quel est le meilleur chasselas du monde — n’ayons pas peur des mots? Un vin du Vully (fribourgeois), le Chasselas Sélection 2013 du Domaine Chervet, à Praz. Ainsi en a décidé une des tables des 71 jurés (dont 35 non Suisses) qui ont dégusté, les 13 et 14 juin 2014, 642 vins de la troisième édition de cette compétition.

Double domination dans ce concours. D’abord des vins secs (534 sur 642 vins), ensuite des vins vaudois (436, sans le Vully, appellation intercantonale Vaud-Fribourg, représentée par 15 vins). Les jurés ont récompensés 185 vins (28,8%), dont 61 distinctions d’or à 89 pts/100 et plus (9,5%).

Dans la catégorie reine des vins secs, 3 vins seulement sont classés à plus de 91 points, soit le Domaine Chervet, avec 93,2 pts, devant le Domaine Le Petit Cottens, AOC La Côte, Luins, vinifié par Schenk, 92,4 pts (qui remporte le trophée du vin diffusé à plus de 15’000 bouteilles), devant le Chant des Resses, Grand Cru d’Yvorne, porte-drapeau de la coopérative des Artisans vignerons d’Yvorne, 91,1 pts. Ensuite, le Roche d’Or, un Lavaux, marque de Schenk aussi, sous l’étiquette de Bujard Vins, puis deux vins du Domaine des Hospices cantonaux vaudois, un Villeneuve et un Aigle, tous les deux Grands Crus. Le premier fendant valaisan est 8ème, il s’agit du Grand Cru des frères Antoine et Christophe Bétrisey, à Saint-Léonard, tandis que le premier 2012 est 9ème, le Féchy Grand Cru, Collection Chandra Kurt, de Bolle & Cie (groupe Schenk). Le vainqueur remporte deux prix spéciaux, celui de la catégorie principale et du meilleur pointage toutes catégories.

Les Dézaleys en retrait

Dans la catégorie des vieux millésimes (67 chasselas antérieurs à 2010), le Grand Cru d’Yvorne, Château Maison Blanche, un domaine de Schenk, membre de la Mémoire des vins suisses, s’impose avec le millésime 2009 et la note de 93 pts. Derrière, trois Lavaux, dont deux millésimes du Clos du Boux, de Luc Massy, Grand Cru d’Epesses (2006 et 2007), qui encadrent la Réserve Blanche 2007, un Saint-Saphorin Grand Cru du Château de Glérolles, devant le premier Dézaley, un 2007 du Domaine Bovy, juste devant le premier «vieux millésime» de dix ans d’âge, le Château Maison Blanche 2003. Ce dernier domaine remporte le prix du meilleur vin vaudois, en plus de celui de sa catégorie.

Dans les catégories spéciales, soit les blancs doux (plus de 4 g/litre de sucre) et les vinifications spéciales, une seule médaille d’or, sur respectivement 20 et 21 vins jugés. Dans les vins doux, elle couronne le meilleur vin allemand, de la région de Bade, un Gutedel Beerenauslese 2009, de Ballrechten-Dottinger, du domaine Wolfgagng Löffler. En vinification spéciale, seule médaille d’or pour la Cuvée No 1, E. Obrist, de Obrist SA (groupe Schenk), un vin de Lavaux, Chardonne, vinifié en barriques, élevé sur lies et sans deuxième fermentation. Meilleur vin neuchâtelois, un chasselas non-filtré 2013, du Domaine Montmollin, à Auvernier, et meilleur vin genevois, la Réserve du Domaine 2013, du Domaine des Molards, à Russin.

Les producteurs ont été récompensés au Château d’Aigle, le vendredi 4 juillet au soir, tandis qu’une grande Fête du Chasselas battait son plein au Château d’Aigle, le samedi 5 juillet, de 10 h. à 18 h.

Palmarès complet:

www.mondialduchasselas.com

©thomasvino.ch