Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 1 avril 2015 dans Actus - News

La Fête des vignerons candidate au «patrimoine immatériel» de l’UNESCO

La Fête des vignerons candidate
au «patrimoine immatériel» de l’UNESCO

La Fête des vignerons de Vevey sera-t-elle la première tradition suisse inscrite au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO ? La réponse tombera en novembre 2016, mais le dossier est dans le pipeline.

Dans 24 Heures du 30 mars, l’historienne Sabine Carruzzo, secrétaire de la Confrérie des Vignerons de Vevey, déclare : «Avec notre nom, il ne faudrait pas que les experts nous prennent pour une société bacchique organisant une simple promotion du vin, alors qu’il s’agit d’une célébration du bon travail des vignerons.» Et la chargée des affaires internationales de l’Office fédéral de la culture, Julia Dao, ajoute : «Plutôt qu’un spectable d’accès payant (réd. : depuis 1797), nous avons mis en avant la force de cette tradition, avec son rythme exceptionnel d’une fête par génération et le fait qu’elle repose sur une implication artistique et bénévole de toute la région.»

La prochaine fête, la onzième depuis l’Indépendance vaudoise, deux cents ans après la première du 19ème siècle, se tiendra sur la place du Marché de Vevey, du 26 juillet au 11 août 2019.

Avec l’horlogerie, le yodel et le Carnaval de Bâle

La Suisse va présenter huit traditions, une par une, pour être acceptées dans la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Outre la Fête des Vignerons, la liste inclut la gestion du risque d’avalanches, les savoir-faire de mécanique horlogère, le design graphique et typographique suisse, la saison d’alpage en Suisse, le yodel, les processions de la Semaine Sainte de Mendrisio et le Carnaval de Bâle.

En novembre 2014, l’Italie a réussi à faire inscrire la culture de la vigne sur l’île de Pantelleria sur cette liste, alors que l’autre liste, connue sous le nom de Patrimoine mondial, est de plus en plus restrictive sur les projets de protection viticoles. «Lavaux vignoble en terrasses» a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO lors de sa 31ème session tenue à Christchurch (Nouvelle Zélande) le 28 juin 2007. La proximité géographique des deux candidatures jouera-t-elle un rôle dans l’acceptation ? L’avenir le dira…

©thomasvino.ch