Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 12 juin 2015 dans Tendance

Vinexpo: 10 tendances du vin… mondial

Vinexpo: 10 tendances du vin… mondial

Le salon Vinexpo, à Bordeaux, ouvre ses portes dimanche 14 juin pour 5 jours réservés aux pros du vin badgés. 2.340 exposants de 42 pays seront présents — et pas nous ! Les organisateurs attendent 48.000 visiteurs au Parc des Expositions de Bordeaux.

Vinexpo a demandé au cabinet IWSR (International Wine and Spirit Research) de réaliser une étude détaillée sur la consommation mondiale, la production et les échanges internationaux des vins et spiritueux, et des prévisions à cinq ans. Voici les 10 grandes tendances à retenir (tirées du site challenges.fr)

1 – La consommation mondiale en hausse

La consommation mondiale de vin a augmenté de 2,7% entre 2009 et 2013 pour s’établir à 2,648 milliards de caisses de 9 litres, soit l’équivalent de plus de 31,7 milliards de bouteilles. Entre 2014 et 2018, la consommation mondiale devrait accélérer sa croissance de l’ordre de 1 point. En 2018, la consommation mondiale s’établira à 2,732 milliards de caisses de 9 litres soit l’équivalent de 32,78 milliards de bouteilles. A noter la suprématie du vin rouge. Il représentait 54,8% de la consommation de vin tranquille en 2013. Cependant, il a perdu 19,2 millions de caisses entre 2012 et 2013, principalement à cause de la chute de consommation en Chine.

2 – Le vin effervescent, moteur de la croissance…

Les vins effervescents représentaient 8% de la consommation mondiale de vin en 2013 et devraient atteindre 9% d’ici cinq ans. La consommation de cava catalan s’est fortement accélérée, en augmentant de plus de 100.000 caisses. Cette croissance est principalement due à une importation plus importante en Belgique, au Nigeria et en France. Avec 1 million de caisses supplémentaires vendues au Royaume-Uni, le Prosecco a doublé ses exportations. Ce vin effervescent est aussi fortement implanté aux Etats-Unis.

3 – …mais le Champagne tire la langue

Contrairement au Prosecco (qui l’a battu globalement dès 2013), le champagne a reculé de 1,4%. Cette diminution s’explique par un rétrécissement sur les trois principaux marchés, la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

4 – Les Etats-Unis tirent la croissance

Premier marché mondial de vins, les Etats-Unis sont devenus en 2014 le premier pays consommateur en valeur de vins tranquilles. Ils ont également connu une croissance de 23,3% entre 2009 et 2013 sur la consommation de vins tranquilles et d’effervescents, et une belle montée en gamme du marché. Les Etats-Unis sont le seul marché du Top 10 des pays consommateurs de vins dont la consommation a augmenté entre 2012 et 2013. Elle atteint désormais 339,6 millions de caisses.

5 – Le whisky et le Bourbon ont la cote

Les whiskies et bourbons redeviennent à la mode. Entre 2014 et 2018, leurs consommations devraient augmenter de respectivement 8,8% et 19,3%. Cette croissance est essentiellement portée par cinq pays (Russie, Brésil, Mexique, Inde et Pologne) dont la consommation a déjà augmenté de plus d’un million de caisses chacun entre 2009 et 2013. En France, le Scotch Whisky reste le spiritueux le plus dégusté avec 13,34 millions de caisses en 2014. La consommation mondiale de spiritueux a atteint 3 millions de caisses de 9 litres en 2013, avec une augmentation de 19,1% par rapport à 2009. Entre 2014 et 2018, cette consommation devrait de nouveau augmenter, mais beaucoup plus faiblement (+3%) et atteindre 3,18 millions de caisses. (Lire notre reportage)

6 – La France, premier pays consommateur de rosé

Après une progression de 1,2% depuis 2008, la France occupe la pole position du marché du rosé (76,8 millions de caisses de 9 litres consommées en 2014), presque deux fois plus important que celui du vin blanc (équivalent à 43,8 millions de caisses). La France conserve le leadership de la production, avec en tête les rosés de Provence, première région productrice française de vins rosés.

7 – La Chine tire les exportations

Si en 2008 la Chine ne faisait pas partie du top 10 des pays importateurs, elle se retrouve aujourd’hui en 4ème position sur le segment des vins tranquilles avec une progression de +36,6%. Autre point à noter, La Chine importe aujourd’hui plus de vins français que les Pays-Bas, les Etats-Unis, le Japon ou le Canada. Les importations de vins français ont été multipliées par trois entre 2009 et 2013, avec 14.5 millions de caisses. L’Australie est deuxième avec 4.1 millions de caisses.

8 – Les Chinois préfèrent de loin le rouge

En Chine 91.5% des vins consommés sont des vins rouges. Les Chinois ont bu 148.7 millions de caisses de vin rouge en 2013 (premier marché mondial pour le vin rouge, qu’elle produit aussi !). Ayant déjà augmentée de 37.9% entre 2009 et 2013, la consommation de vin blanc devrait toutefois augmenter de 27.1% entre 2014 et 2018.

9 – Les Italiens font du rattrapage avec le blanc

Avec 167,5 millions de caisses de 9 litres (soit 1,65 milliard de bouteilles) consommées en 2014, l’Italie se positionne comme le premier marché mondial consommateur de vins blancs devant les Etats-Unis (130 millions) et l’Allemagne (96,8 millions).

10 – En 2018, les Britanniques dépenseront plus que les Français

Entre 2014 et 2018 la valeur des vins vendus au Royaume Uni augmentera de 6,2% et atteindra 17.1 milliards de dollars. Le marché britannique sera le deuxième plus important marché en termes de valeur après les Etats-Unis (le double du marché anglais) et devant la France (16.5 milliards de dollars).

©thomasvino.ch