Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/e24a2bd7b6476e2e504e6adf045addd5/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/e24a2bd7b6476e2e504e6adf045addd5/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
Des gamays suisses au pinacle - thomasvino
Pages Menu
Categories Menu

Posted on 23 janvier 2013 in Actus - News

Des gamays suisses au pinacle

Des gamays suisses au pinacle

3ème Concours du Gamay à Lyon

Les Suisses en bonnes places

Les vins suisses ont, une nouvelle fois, joué (bien) placés dans la troisième édition du Concours international du Gamay, à Lyon, le 19 janvier 2013. Il faut dire que pour une surface mondiale de 37’000 ha, la Suisse occupe une position stratégique, avec 1’487 ha, certes loin derrière la France (34’000 ha) et le Beaujolais. Pour 547 participants, 31 médailles grand or ont été attribuées, dont 4 à la Suisse.
Une confirmation, avec la cuvée Vieilles Vignes 2010 du Domaine des Abeilles d’Or, à Chouilly (Genève) et deux surprises, la présence d’un gamay 2011 du Vully (1 ha de gamay recensé !), le Colline 1789, des Simonet père et fils, Domaine du Petit Château, à Môtier (FR), un vin exubérant, exotique, élevé brièvement dans des fûts de chêne américain! Autre surprise, le mousseux en vin de pays des Celliers de Sion, la Vie en Rosé. Et puis, la Cave des 13 Côteaux, coopérative des Côtes-de-l’Orbe, a décroché le quatrième «grand or» suisse avec sa cuvée Aurore XIIIor (en phonétique, «trésor» !) 2011.
La version 2010 du même vin obtient de surcroît l’or, tout comme deux classiques vaudois, déjà médaillés par ailleurs, l’Atlantique 2010, de Philippe Bovet, à Givrins, et le Gamay Barrique 2010 de Bolle & Cie SA, à Morges. Le tableau est complété par le gamay effervescent Rosé de la sorcière, de Pierre Mandry, à Founex, et le gamay de Buchillon Violette des Prés 2011, vinifié par la Maison du Moulin, à Réverolle.
Globalement, les Vaudois (421 ha de gamay) font mieux que les Genevois (390 ha) et que les Valaisans (674 ha) ; pour les Genevois, ce sont encore deux autres cuvées vieilles vignes (comme pour les Abeilles d’Or !), du Domaine de la Mermière 2010, à Soral, et de la Cave de Genève, 2011, qui décrochent l’or. On peut écrire sans risque que ces cuvées dites vieilles vignes sont aussi celles qui font l’objet de la vinification la plus soignée.
Pour le Valais, le Domaine de Châteauneuf 2011, de l’école éponyme près de Sion, de l’Etat du Valais, montre l’exemple, et l’autre médaille d’or est obtenue par Gérald et Patricia Besse, à Martigny-Croix, avec un grand classique du renouveau du gamay pur en Valais (où il est généralement assemblé au pinot noir pour la dôle et le goron), le Champortay 2011.
Si les Besse n’aiment guère être réduits au rôle d’ambassadeurs du gamay, alors qu’ils produisent de magnifiques cuvées de syrah et d’ermitage (admis à la Mémoire des vins suisses), il est bon de constater que ceux qui sont reconnus comme les meilleurs continuent à participer à des concours. Face à eux (et toujours à l’aveugle…), au palmarès final, le mérite des moins réputés récompensés au plus haut niveau n’en est que plus grand!
www.concoursgamay.com
©thomasvino.ch