Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 28 août 2015 dans Actus - News

Provins-Valais, reine des vins de montagne

Provins-Valais, reine des vins de montagne

Une fois de plus, dira-t-on, Provins remporte la palme de cave la plus titrée de Suisse au Concours des vins de montagne du CERVIM, à Aoste. Et pendant ce temps-là, sur le mode d’élevage en altitude de la ligne Les Titans, un château bordelais a placé quelques barriques dans les entrailles du barrage de la Grande-Dixence.

Par Pierre Thomas

La coopérative valaisanne, qui se dit toujours «premier producteur de vins suisse», ce que pourrait infirmer le groupe vaudois Schenk, s’il daignait publier des chiffres, n’a pas peur des mots : «Quand Provins inspire Bordeaux». Jusqu’ici, on avait plutôt l’impression de l’inverse, puisque le professeur d’œnologie de la fac’ de Bordeaux, Nicolas Vivas, est un des pères spirituels de l’assemblage Electus, la Rolls des vins suisses. Présenté en grande pompe et vendu autour de 200 francs (190 fr.), la cuvée 2010 avait, plus ou moins, enthousiasmé la critique.

La 2011 ne nous a pas été donné à déguster, mais elle a fait une subreptice apparition chez un négociant genevois confidentiel, en début d’été, au prix cassé où il l’avait acheté au producteur soit à 75 francs. Ce 2011 a certes été dégusté par François Mauss et Laurent Vialette, du Grand Jury Européen, et ses petits camarades. Il aligne davantage de cépages que le 2010, soit les très valaisans cornalin, humagne, diolinoir, et les plus internationaux syrah, merlot, cabernet-sauvignon et cabernet franc, mûris au chaud soleil du Vieux-Pays. Dans cette dégustation, il a fait quasi jeu égal avec le toscan Solaia et le californien Opus One, se plaçant, à l’aveugle dauphin de l’un ou de l’autre, selon le dégustateur.

Un bourgeois bordelais chez Les Titans

PROVINS 2015

Nicolas Vivas a aussi mentionné dans son dernier traité d’œnologie sur l’élevage sous bois la démarche du sportif accompli qu’est le maître caviste de Provins, Luc Sermier ( à droite,sur la photo ©photo-genic/Olivier Maire, avec F. Mehaye). C’est lui qui, il y a dix ans, en 2004, a eu l’idée de faire «mûrir» des vins dans une galerie au fond du val d’Anniviers. Les barriques de la gamme Les Titans, qui se sont multipliés depuis, sont désormais stockées au barrage de la Grande-Dixence, à 2200 m. d’altitude, à une température constante de moins de 5 degés (4,9) et à un taux d’hygrométrie sans variation de 103%. Tous les deux mois, les vins sont analysés. Cet élevage a éveillé la curiosité du propriétaire du Château Sipian, un cru bourgeois du Médoc, Frédéric Mehaye. Il y a donc fait entreproser une cuvée bordelaire, qui pourra être comparée à la même matière première, logée elle, dans le Médoc : la dégustation, au plus tôt en 2016, permettra une intéressante comparaison…

En or au CERVIM, avec un Dézaley et des Tessinois

Les Titans sont bien placés dans le palmarès des médailles attribuées à Aoste, par le jury du 23ème Concours des vins de montagne. Même si le titre de meilleur vin suisse du concours échappe aux Valaisans, puisque c’est le très réputé Canto della Terra 2013, un merlot tessinois de la Cantina Monti (nominée deux fois au GPVS cette année, mais pas pour ce vin !), qui s’adjuge le titre et une «grande médaille d’or».

On retiendra aussi l’exploit du Dézaley Les Embleyres 2014, de Raymond Chappuis, Arc-en-vins, à Puidoux, seule médaille d’or suisse en vin blanc sec, un chasselas, donc

En or toujours, une amigne douce 2012 Maître de chais, puis trois rouges de la ligne d’altitude Les Titans, l’assemblage Défi noir 2013, le merlot 2013 et le pinot noir 2013, auxquels s’ajoutent, toujours pour Provins-Valais, deux crus de domaines, le Clos Corbassières rouge 2011 et le liquoreux Domaine de Tourbillon 2011. Autre cave qui se distingue, la Tenuta Luigina, fondée en 2008 par Fabio Bruni, à Stabio (Tessin), avec merlot Gemma dell’Est 2013 et le merlot Reserva «Anno secondo» 2011.

Un salon des «vins extrêmes»

Ces «vins extrêmes» devraient pouvoir être dégustés au Fort de Bard, en Vallée d’Aoste, les samedi 21 et dimanche 22 novembre 2015, où seront remis les prix du concours. La liste des producteurs participants à cette dégustation sera close le 10 septembre 2015.

©thomasvino.ch