Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 5 septembre 2015 dans Actus - News

Mondial des Pinots 2015 à Sierre  Les Grisons en force

Mondial des Pinots 2015 à Sierre
Les Grisons en force

Coup de chapeau au Grison, qui a passé sa jeunesse dans le Chablais vaudois, Peter Wegelin, de la cave Scadenagut : son pinot noir classique de Malans 2013 a remporté une grande médaille d’or au Mondial des Pinots, à Sierre. Seul un pinot noir allemand, le Teufelspad 2012, du Weingut Braunewell, dans la Rheinesse, décroche le grand or et, pour le pinot gris, un Icewine 2013 canadien de l’Okanagan Valley, de Sperling Vineyards. 1172 vins de 434 producteurs de 21 pays étaient en lice.

Tout aussi prestigieux, le prix Gran Maestro couronne le champion sur trois millésimes (2011, 2012 et 2013) des frères Ueli et Jürg Liesch, de Malans également, pour leur pinot noir barrique. Et ces deux frères s’imposent encore dans le pinot gris, avec un 2014. Peter Wegelin, qui met en place sa succession dans sa jolie cave moderne de Malans, obtient le titre de meilleur pinot noir de Suisse.

Le prix des rosés revient à une spécialité neuchâteloise au nom protégé, la Perdrix Blanche 2014, de Boris Keller, à Vaumarcus, tandis qu’une cave bâloise, Simmendinger, à Münchenstein, l’emporte avec un Crémant rosé d’Arlesheim 2013, dans les mousseux. Le magazine Bourgogne Aujourd’hui distingue le meilleur pinot noir de sa région, au Vosne Romanée 1er cru Clos des Réas, monopole du domaine Michel Gros, à Vosne. Et le seul pinot noir (vinifié en rouge) vaudois médaillé d’or, celui de la Maison du Lézard 2013, de Badoux, à Aigle, obtient le prix de la plus grande homogénéité de son jury (Prix Vinofed).

Valaisans en or… mais pas davantage!

Le pinot noir en rouge était la catégorie reine, et de loin, avec 742 vins, devant les rosés, 115 et les pinots gris 113. Avec 14 vins en or, les Valaisans, qui jouaient à domicile, sont les plus capés en or, mais sans le moindre prix spécial… On remarque l’Ambassadeur des Domaines de Diego Mathier, de Salquenen, distingué deux fois, en 2012 et 2013, le Balavaud Grand Cru 2014, de la Cave de la Madeleine, le 2014 de la Cave Ardévaz et les Parchets de Valençon 2014, de Bagnoud, à Flanthey.

Les Grisons récoltent 9 médailles d’or, entre autre avec Hermann à Fläsch, et sa Sélection 2013, Davaz, à Fläsch aussi, avec le Grond 2013, Daniel Marugg, toujours à Fläsch, avec le Bovel Sélection 2013 ou le barrique 2013 de Lampert’s, à Maienfeld, entre autres.

Beau résultat des Neuchâtelois, avec cinq médailles d’or, pour la Station cantonale d’Auvernier, Les Clos 2013, le pinot noir barrique 2013 de la Cave de Chambleau, assemblage de raisins valaisans et schaffhousois vinifiés à Colombier, en raison de la grêle dévastatrice, L’Empreinte 2013, de Dimitri Engel, à St-Blaise, le 2014 de la Cave du Cep, à Cortaillod, et le 2014 Tradition des Caves du Château d’Auvernier, finaliste aussi du Grand Prix du Vin Suisse.

On y ajoutera un seul genevois, le haut de gamme P 2012, de Pellegrin, à Satigny, un seul bâlois, le Hohle Gasse 2013, de Jauslin, à Muttenz, deux argoviens, dont le Kloster Sion 2013, trois saint-gallois, deux schaffhousois, un seul thurgovien… des Grisons, puisque c’est le pinot noir de Malans 2012 vinifié par Rutishauser à Scherzingen en… vin de pays hors canton ! Et trois zurichois, dont deux de Schwarzenbach à Meilen, le Sélection 2012 et le Blauburgunder «normal» 2012, également.

Et on renvoie au site Internet du Mondial des Pinots pour le classement des autres catégories, dont les rosés… www.mondial-des-pinots.com

©thomasvino.ch