Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 13 avril 2016 dans Actus - News

Les 80 ans de Berthaudin

Les 80 ans de Berthaudin

Le négociant en vins (notamment de Bordeaux) et propriétaire sur la Côte vaudoise fête cette année ses 80 ans. Le 23 avril 2016, de 11 h. à 17 h. (et pour les professionnels, le lundi 25, de 10 h. à 12 h. 30), à Tartegnin, dans sa cave du domaine du Clos de Roussillon, il organise une verticale des 30 derniers millésimes de chasselas. Il ouvrira ses caves de Genève-La Praille en automne.

Le Clos de Roussillon a été acquis en 1961, mais le négoce à Genève fut fondé par Henri Berthaudin en 1936. Claude Berthaudin, actuellement à la tête de l’entreprise, communique que le jeune sommelier Romain Lemaitre, 33 ans, accède au poste de directeur, tandis que le chef des achats, Ronel Padron, 47 ans, devient fondé de pouvoir. La Maison Berthaudin, à côté de vins traditionnels, dont l’habillage vient d’être relooké (Clos de Roussillon), produit quelques vins plus originaux, comme en témoigne notre chronique parue dans le magazine encore! au printemps 2016 (dans un numéro consacré à la… vitesse, d’où le choix du vin et le titre!):

Vite… bu et approuvé

speedy_tasting - copie (1)Le «speed dating» est un moyen de drague rapide, où chacun doit emballer sa chacune (et vice versa) en sept minutes maximum. Par analogie, cette cuvée «Speed Tasting» doit pouvoir convaincre rapidement. Aucune chance de trouver les cépages de ce vin rouge d’«assemblage improbable» de La Côte vaudoise. Les deux qui le composent sont des croisements confidentiels. Le dornfelder (21 hectares plantés en Suisse) a été croisé par August Herold, il y a 60 ans, en Allemagne, entre deux cépages, eux-mêmes déjà des croisements, le helfensteiner et le heroldrebe. Le carminoir (11 hectares) a été obtenu à Changins-Wädenswil en 1982, à partir de deux des raisins les plus fameux au monde, le pinot noir (bourguignon) et le cabernet sauvignon (bordelais). Ces deux sortes de raisin font le grand écart dans le calendrier : le dornfelder est précoce et le carminoir, tardif. «Mais, paradoxalement, ils font gustativement la paire, car leur fruité est très proche», commente l’œnologue John Pernet. Un peu par hasard, il assembla, pour la première fois, deux barriques de ces vins restés en cave, à Tartegnin (VD), au domaine du négociant genevois Berthaudin. Et il a récidivé : ce «mariage», millésime 2012, est composé de 60% de carminoir et de 40% de dornfelder, et le vin a été élevé 15 mois en fûts de chêne, pour un résultat charnu et corsé. C’est Chloé, la fille du propriétaire, sortie de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne, l’ECAL, qui s’est collée à l’étiquette. Allusive et fun, forcément.

Speed Tasting 2012, AOC La Côte, 19 CHF, www.berthaudin.ch

©thomasvino.ch