Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 24 juin 2016 dans Vins suisses

5ème Mondial du Chasselas  Les Vaudois dictent le rythme

5ème Mondial du Chasselas
Les Vaudois dictent le rythme

Au 5ème Mondial du Chasselas, au Château d’Aigle, un Morges succède à un Morges : le Domaine de la Ville cède son titre aux Vieilles Vignes 2015 de la coopérative Uvavins. Les deux sont labellisés Terravin. Pourtant, le vin le mieux noté n’est pas celui de la catégorie la plus importante en nombre, mais de la plus prestigieuse, les «vieux millésimes», avec un 1983 de la Cure d’Attalens, qui truste les prix. On est au Mondial certes, mais vaudois d’abord…

Par Pierre Thomas

Le nombre d’échantillons a grimpé à 763 vins (+ 70), dont 684 suisses et 476 vaudois (sans le Vully intercantonal). Derrière le Morges Vieilles Vignes 2015, se place le Blanc de Reines 2015, des Valaisans Antoine et Christophe Bétrisey, de St-Léonard, devant un autre La Côte, un Féchy 2015 de la Cave de la Crausaz, Bettems Frères SA. Le premier Grand Cru (qui est une appellation village dans le canton de Vaud, rappelons-le…) est 4ème, le Clos de Châtonneyre à Chardonne, de la Cave des vignerons de Corseaux-en-Lavaux, juste devant le deuxième valaisan, le Molignon de Diego Mathier, Nouveau Salquenen. Ces 4 vins vaudois sont labellisés Terravin, comme 47% des vins vaudois en or (127 médailles d’or au total).

Une sacrée Cure

Le 1er Calamin AOC Grand Cru, celui des Frères Dubois, à Cully, est 12ème, juste devant le seul 2014 des 33 vins ayant atteint 90 points et plus, le Petit Vignoble, Yvorne – AOC Chablais, de Badoux, et le 1er Dézaley de l’Evêque AOC Grand Cru, de Patrick Fonjallaz, pointe au 16ème rang.

Sur ces 33 vins notés 90/100 et plus, 11 La Côte, 11 Lavaux (Dézaley et Calamin compris), 3 Chablais, 5 valaisans, un Vully (le Vieilles Vignes du Domaine Chervet) et un Neuchâtel (le non-filtré des Caves du Château d’Auvernier, pas classé dans les vinifications spéciales…).

La Cure d’Attalens 2015, d’Obrist, se classe 8ème, rafle le Prix de la presse, et permet à cette étiquette de remporter le prix du meilleur classement toutes catégories, grâce à son 1983 noté 97,9/100, du coup meilleur vieux millésime (sur 67 vins) et meilleur vin vaudois, et, mieux encore, vainqueur du trophée Excellence et Régularité sur les cinq concours, de 2012 à 2016. Le chasselas Cure d’Attalens était tiré à quelque 200’000 bouteilles dans les années 1980, avant l’entrée en vigueur des quotas, et désormais à 100 à 120’000 bouteilles selon les années. Il a obtenu le classement en 1er Grand Cru, une mention qui n’a pas encore été exploitée, pour des raisins commerciales, par la Maison Obrist, à Vevey, qui fait partie de la holding Schenk. Le Morges Vieilles Vignes 2015 d’Uvavins est aussi le meilleur vin produit à plus de 15’000 bouteilles (et sans doute bien davantage!).

Trophées (modestes) aux non-vaudois

Les autres trophées reviennent à des vins non-vaudois. En «vinification spéciale», la seule médaille d’or (91/100) récompense Instant Magique Grandmaître 2013, de Gregor Kuonen, Caveau de Salquenen, un des 137 vins valaisans jugés. Les blancs supérieurs à 4 g de sucre résiduel ont été notés aussi généreusement que les secs, puisque le vainqueur, le Chasselas Vieilles Vignes 2013 du Domaine Schoffit, à Colmar, Alsace, a la même note (92,4/100) que le Morges Vieilles Vignes 2015 ! Il remporte le titre de meilleur vin français (sur 19), devant le Gutedel Eiswein 2014 de la cave Auggener Schäf e. G., du Markgräflerland de Bade, meilleur vin allemand (sur 59 vins). Et c’est un autre vin allemand, un Grüner Markgräfler 2015, Ballrechten-Dottinger Castellberg, du Weingut W. Löffler, qui remporte la catégorie Swing (13 vins seulement à moins de 11,5% d’alcool…).

On notera aussi que les vins du Chablais se sont révélés très discrets, cette année, à Aigle : seuls 3 sont classés parmi les 33 premiers de la catégorie-reine. Pourtant, ils avaient brillé à la Gutedel Cup 2016, ce printemps, en Pays de Bade, qui n’a pas renoncé à sa compétition internationale : dans la catégorie Selektion Trocken, La Faveur des Muses 2015 des Artisans vignerons d’Ollon s’était imposée, devant Le Passage du Romain 2015, un grand cru de Villeneuve d’Obrist et, 4ème, l’Aigle Les Murailles 2015, AOC Chablais, de Badoux.

Vérité au fil du Rhône n’est pas vérité au fil du Rhin!

www.mondialduchasselas.com

Les 15 premiers chasselas notés

Voici le commentaire de dégustation des 15 premiers vins classés, avec mon propre classement, grâce à la dégustation à l’aveugle débouchant sur le Prix de la presse, accordé à la Cure d’Attalens 2015.

***

Domaine Chatelanat 2015, Perroy AOC La Côte (label Terravin)

Nez de fleurs séchées; attaque large, bon volume, du gras, de la puissance; finale souple et agréable. (91,4 en concours)

Près Roc 2015, Yvorne AOC Chablais, Obrist (label Terravin)

Nez de tilleul, notes minérales, de silex; attaque ronde, gras, note de caramel; belle structure, long, avec une finale légérement «bitter». (91,3 en concours)

Calamin Le Petit Versailles 2015, AOC Calamin GC, Les Frères Dubois

Nez de tilleul, attaque souple, ample, beau volume en bouche, du gras, de la puissance; finale complexe sur les fruits jaunes et blancs. (91 en concours)

Calamin Grand Cru 2015, AOC Calamin GC, Commune de Bourg en Lavaux (label Terravin)

Nez floral, attaque souple, large, du gras, riche, mûr; belle fin de bouche sur des arômes exotiques de mangue. (90.9 en concours)

**(*)

Cure d’Attalens 2015, Chardonne GC, AOC Lavaux, Obrist

Nez ouvert de chévrefeuille, attaque minérale, avec une note de silex, puissant, gras, souple. (91.3 en concours)

Le Petit Vignoble 2014, Yvorne AOC Chablais, Badoux Vins

Nez de poire williams, attaque sur la puissance, le gras, bon volume en bouche, large, complexe, avec un soupçon de lactique… (90.9 en concours)

**

Morges Vieilles Vignes 2015, Morges AOC La Côte, Uvavins-Cave de La Côte (label Terravin)

Nez discret de fruits jaunes, de pêche de vigne; attaque sur le carbonique, tendre, riche; finale sur l’amande amère et des notes de mangue. (92,4 en concours)

Féchy 2015, Féchy AOC La Côte, Cave de la Crausaz (label Terravin)

Nez boisé; attaque fraîche, notes amyliques, fermentaires, lactiques; finale harmonieuse sur la mangue et les fruits exotiques. (92 en concours)

Clos de Châtonneyre 2015, Chardonne GC, AOC Lavaux, Cave des vignerons de Corseaux-en-Lavaux (label Terravin)

Note amylique au nez; attaque tendre, sur le caramel; légère douceur, un peu lactique; belle structure et légère amertume en finale. (91,4 en concours)

Villette 2015, AOC Lavaux (Villette), Cave Duboux, Grandvaux (label Terravin)

Nez discret de fruits jaunes; attaque carbonique, belle fraîcheur; notes d’herbes sèches et finale un peu amère. (91,4 en concours)

Molignon 2015, AOC Valais, Diego Mathier, Salquenen

Nez de fruits jaunes; attaque souple, grasse; de la puissance, mais riche et très tendre, voire un peu mou… (91,4 en concours)

*(*)

Réserve des sociétaires 2015, Mont-sur-Rolle AOC La Côte , Cave de Mont-Féchy

Nez fermé (légère réduction); attaque fraîche, bonne vivacité; fin de bouche un peu «brûlon», voire organique (lies). (91,2 en concours)

*

Blanc des Reines 2015, AOC Valais, Antoine et Christophe Bétrisey

Nez discret; attaque un peu douce-amère; du gras, de la souplesse; finale un peu douce sur les fruits blancs macérés. (92,1 en concours)

Féchy Les Curzilles 2015, Féchy AOC La Côte , Philippe Rossier (label Terravin)

Nez fermentaire, amylique; milieu de bouche riche et souple; légère amertume finale. (91 en concours)

Fendant Classique 2015, AOC Valais, Domaine des Muses, Robert Taramarcaz

Nez minéral, de silex; attaque ample et souple; matière très mûre et impression de douceur. (90.9 en concours)

Vins dégustés au Château d’Aigle, juste avant la proclamation du palmarès, le 24 juin 2016.

©thomasvino.ch