Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 5 octobre 2016 dans Gastro

Guide Michelin Suisse 2017  Crissier garde son 3ème macaron

Guide Michelin Suisse 2017
Crissier garde son 3ème macaron

Franck Giovannini, successeur de Benoît Violier, après sa tragique disparition au début de l’année, a pu maintenir le 3ème macaron au guide Michelin Suisse 2017, aux côtés d’Andreas Caminada, à Fürstenau, dans les Grisons, et Peter Knogl à Bâle, en son Cheval Blanc de l’hôtel Trois Rois. Avec 117 étoilés, la Suisse capitalise «la plus grande concentration d’étoiles par habitant en Europe», se félicite Michelin.

La Suisse romande n’est pas concernée par l’arrivée des trois nouveaux 2 étoiles (sur 19) : l’After Seven à Zermatt accède à cette catégorie, comme l’Ecco Zurich, troisième du groupe Giardino à obtenir ce rang (après Ascona et Saint-Moritz) et d’emblée, et le Silver à Vals (GR) complète la promotion annuelle.

La Suisse romande est mieux servie au niveau des une étoile (95, dont 12 nouveaux). Reprise ce printemps, la Pinte des Mossettes, au-dessus de Cerniat, en Gruyère, décroche le macaron, comme Le Petit-Manoir, à Morges, La Maison du Village, à Saint-Aubin-Sauges (NE), le Jardin des Alpes, à Villars-sur-Ollon et le Tsé Fung à Genève, un restaurant chinois tandis que le MEGU, table japonaise de Gstaad devient aussi étoilé. Le triple étoilé Andreas Caminada décroche une étoile pour son annexe de Bad Ragaz, IGNIV, et plusieurs promotions concernent les Grisons.

Claude Legras rend son étoile mais pas son tablier

Claude Legras, du Floris, à Anières (GE), communique qu’il a demandé à sortir des guides gastronomiques: «En 46 ans de métier, j’ai passé 35 ans en cuisine à relever le grand défi et le grand honneur de tenir au quotidien sur les plus grandes tables, puis au Floris depuis 1997, la promesse des étoiles et des belles notes qui m’ont été décernées par le Guide Michelin et le Gault&Millau.  Je les en remercie. Aujourd’hui, je suis à un tournant de ma carrière et de mon métier. Le monde de la haute gastronomie change, les attentes ne sont plus les mêmes. Les gens veulent une cuisine d’excellence dans une proximité plus grande et pour des prix plus abordables.»

Précisément, chez Michelin, le Bib gourmand, soit trois plats (entrée, plat principal et dessert) à 70 francs maxi, salue des effort de modération. Le nombre de tels bibs explose à 139 adresses, avec 31 nouveaux venus, soit + 60% depuis 2012.

* Le Guide Michelin Suisse 2017, qui recense près de mille restaurants (954) et plus de 500 hôtels (545) est en vente à 33 francs suisses.

©thomasvino.ch