Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 16 décembre 2016 dans Actus - News

Le vin et le fromage du Gouvernement vaudois et 1ers GC 2015

Le vin et le fromage du Gouvernement vaudois et 1ers GC 2015

Comme chaque fin d’année, le Conseil d’Etat vaudois s’est choisi un vin et un fromage. Pour le breuvage, le choix était limité à l’un des quatre chasselas 1ers Grands Crus 2015 pré-sélectionnés. L’heureux élu est le Domaine de Autecour, à Mont-sur-Rolle, appartenant à la famille Schenk-Bach. Quant au fromage, c’est un Gruyère AOP, 2015 lui aussi, mais, pour la première fois, d’alpage, de la Moesettaz, au Brassus, dans le Jura vaudois.

Ces deux produits phares serviront aux «vins d’honneur» du Conseil d’Etat, jusqu’à fin novembre 2017. Leur promotion a été fêtée, vendredi 16 décembre 2016, au Domaine de Autecour, une vaste bâtisse de style bernois, datant de 1663, sur la gauche du temple de Mont-sur-Rolle. Le domaine de 6 ha a donc fêté ses 350 ans en 2013. Son exploitant depuis quatre ans, Michaël Monnier, travaille 12,5 ha, planté à 90% en chasselas. Ce blanc est complété par un rosé de gamay, du Plant-Robert, sur 8150 m2, un gamay de Lavaux planté il y a une dizaine d’années sur quatre sortes de porte-greffes, qui donne un rouge élevé en barrique, comme le futur assemblage de gamaret et de merlot, dont le premier millésime, 2015, n’est pas encore mis en bouteilles.

Si les 6 ha du domaine historique sont classés en 1er Grand Cru dès la création du pic de la pyramide qualitative vaudoise, tout le chasselas n’est pas commercialisé sous cette étiquette, mais entre 15’000 et 20’000 bouteilles par an. Le Domaine reçoit les clients dans un caveau, construit en 2013, comme les châteaux de Vinzel et du Martheray, en attendant Châtagneréaz, qui en sera doté ces prochains mois, précise Philippe Schenk, le régisseur des domaines familiaux rattachés à la grande entreprise de Rolle. (Sur la photo, le régisseur et le vigneron — en pull bleu)

autecour2016

Quant au fromage, répondant aux normes du Gruyère AOP d’alpage, il a été fabriqué, au feu de bois, durant la saison d’été 2015, marqué par la sècheresse, dans le Jura vaudois. Les 15’500 kilos ont été affinés à Froideville, dans une cave appartenant à Fromage de Gruyères SA à Bulle, qui fête ses 100 ans cette année.

1ers Grands Crus vaudois: 25 agréments en 2016

C’est l’occasion de faire le bilan des 1ers Grands Crus vaudois. 25 ont passé l’agrément en 2016. Pour la première fois, trois vins rouges l’ont obtenu: les trois merlots signés Charles Rolaz et Hammel, tous de 2014, soit le Domaine de Crochet, le Clos du Châtelard et le Clos de la George.

Pour les chasselas, tous sont de 2015. Les domaines de la famille Schenk sont quatre: Autecour, Château de Vinzel, de Chatagneréaz et du Martheray (nouveau). Trois sont des domaines Hammel – Charles Rolaz: Clos de la George, Clos blanc du Clos du Châtelard et L’Ovaille. Deux sont vinifiés par Uvavins, le Château de La Bâtie et le Château de Malessert.

Parmi les nouveaux, le Château Saint-Vincent (Guy Rolaz), le Château de Montagny (Michel Dizerens) et Au Brez (Jean-Luc Kursner). La Ville de Lausanne n’a plus qu’un seul 1er Grand Cru, Les Roches Plates du Domaine du Burignon.

Quant aux autres, ce sont le Clos de l’Abbaye de la Commune d’Yvorne, le Domaine Es Cordelières, de Vincent Graenicher, Au Fosseau, de Reynald Parmelin, le Domaine de l’Ovaille de Frédéric Deladoey, le Château de Mont, de Frédéric Naef, le Domaine de Fischer, le Dézaley La Guéniettaz, de Christophe Chappuis, le Château de Chardonne d’Obrist, Chavonchin, de Jean-François Neyroud.

@thomasvino.ch