Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 12 octobre 2018 dans Non classé

Un salon pour rendre les Côtes-de-l’Orbe visibles

Un salon pour rendre les Côtes-de-l’Orbe visibles

En rouge, c’est le terroir vaudois le plus prometteur : les Côtes-de-l’Orbe vont connaître leur premier salon, à Daillens, grâce au sommelier Michael Texier et trois amis amateurs de vins. Vendredi 26 et samedi 27 octobre, on pourra déguster des vins de 13 des 16 vignerons de cette région, et, en prime, de trois vignerons de Fully (VS).

Les Côtes-de-l’Orbe, c’est 172 ha, soit 4,5% du vignoble vaudois, répartis en 393 parcelles pour 38% de gamay, 18% de gamaret et garanoir, 16% de pinot noir et 17% de chasselas et un peu plus de 1% de müller-thurgau et de chardonnay, selon le Registre cantonal des vignes vaudois 2017.

Parmi les caves présentes, plusieurs régulièrement médaillées dans les concours, comme Mirabilis (Poget), le Château de Valeyres, les 13 Coteaux (la coopérative qui n’a pas de cave…), Bernard Gauthey, la Cave de la Combe (Marendaz, père et fille, un des deux élaborateurs d’effervescents en Suisse romande) et le Château d’Eclépens. Paolo Basso, le meilleur sommelier du monde 2013, donnera une masterclasse (inscription indispensable !) le vendredi 26 octobre, de 17 à 19 h.

Inauguré en fin de matinée le vendredi, ce premier Salon des Côtes-de-l’Orbe se tiendra à la grande salle de Daillens, et sera ouvert au public vendredi de 15 à 21 h. et samedi 27 de 10 à 20 h., avec un verre (à remplir…) à 15 fr..

Quant aux Valaisans de Fully, ils seront représentés par trois domaines, la Cave des Amandiers, celle du Chavalard et Gérard Dorsaz, des champions de la petite arvine (et du gamay…), non recensée en Côtes de l’Orbe, au contraire du mara, du pinot gris, du divico, du galotta, de la syrah, du viognier, du chenin et de la marsanne, tous en plantation «homéopatique», à moins de 1% de la surface. (Pts)

Sur le net : www.lesalondescotesdelorbe.ch

©thomasvino.ch