Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/e24a2bd7b6476e2e504e6adf045addd5/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/e24a2bd7b6476e2e504e6adf045addd5/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
Importations des vins en 2019 : Coop flanche - thomasvino
Pages Menu
Categories Menu

Posted on 10 mars 2020 in Tendance

Importations des vins en 2019 : Coop flanche

Importations des vins en 2019 : Coop flanche

Selon les chiffres des douanes, analysés par Stefan Keller pour le Schweizerische Weinzeitung, l’importation des vins en Suisse a progressé de 1 million de litres entre 2018 et 2019. Elle reste en-dessous des 150 mios de litres (149,871). En 2017, elle était encore de 158,5 mios, et en 2010, de près de 168 mios de litres.

Entre 2010 et 2019 (sur dix ans), l’importation des vins blancs a progressé de 5 mios de litres, passant de 31 mios à un peu moins de 36 mios de litres. Elle a progressé d’un peu moins d’1 moi de litres entre 2018 et 2019. De sorte que l’importation des vins rouges n’a jamais été aussi basse, sous les 114 mios de litres, en recul de 300’000 litres sur un an (et de 23 mios de litres par rapport à 2010).

Pour la 3ème année consécutive, en tête des commerces d’importation, Coop est en baisse, de 1%, à 32,6 mios de litres. Denner (groupe Migros) progresse d’autant (1%) à 30,4 mios de litres. Si la tendance se poursuit, le 2ème devrait inéluctablement rattraper le 1er… A eux deux, ils pèsent plus de 60 mios de litres (dont 14 mios de blanc).

Aldi et Lidl grattent des parts de marché

Bataillard, à Rothenburg, l’embouteilleur de Provins-Valais, figure au 3ème rang, loin derrière, à 7,7 mios de litres, en progression de 5%. Tout comme Lidl, 4ème, à 5,8 mios (+ 5%), devant Aldi, 5ème, à 5,1 mios (+ 14%), soit une progression qui est exactement le pourcentage de régression de DiVino (ex-Garnier), sous la barre des 5 mios de litres.

Suivent la Wein Kellerei Aarau, Escher, à Satigny (GE), dont les importations ont plus que doublé, à 2,5 moi de litres (+ 155% !), Moevenpick, à Vinzel (VD, — 8%) et la Real Casa Portuguesa (+ 7%), dixième rang.

Aux places suivantes, dans les gagnants, Vini Bée à Stabio, + 7%, South Wines, à Orbe (+ 19%), Scherer & Bühler (+ 5%), Covin (+ 14%), Global Wine (+ 21%), qui s’est séparé en fin d’année de Vogel Vins en Suisse romande.

Dans les perdants, des acteurs traditionnels, comme Weinwelt-Orsat, à Martigny (— 10%, mais qui fournit Aldi… en progression), Schuler, vente par correspondance (— 9%), Otto’s, «le soldeur» (— 6%), Rutishauser (— 15%), et bouté hors des vingt plus gros importateurs suisses, Schenk (— 17%, historiquement sous le million de litres, avec 884’553 l.).

Gagnants et perdants romands

La Cave de La Côte, à Tolochenaz (VD), quant à elle, a progressé de 31% à 630’000 litres, plus que Landi, en régression de 23%. Manor achète de plus en plus en direct (+ 59%, soit 475’629 l.). Quant à QoQa, vente au coup par coup via Internet, il fléchit de 4% à 375’000 l. tandis que Allo Boissons-Divo progresse de 18% à 250’000 l. et Le Cave SA fléchit de 4% à 173’000 l., juste devant Obrist (+ 2%).

Aligro affiche — 7% à 136’000 l., un peu plus que la chaîne de magasins Nicolas (— 11%, 130’000 l.), devant Morand Vins à Bulle (— 26%, à 118’000 l.) et Hammel à Rolle (— 23%, à 113’000 l.). Dans la distribution via Internet, Flaschenpost Services passe la barre des 100’000 l. (108’000 l.), en progression de 87%. Forte régression, enfin, de Vinodor, spécialisé en vins portugais, à Onnens (VD), — 34%, sous les 100’000 l. (97’000 l.) et pointé au centième rang des importateurs de vins en Suisse…

©thomasvino.ch