Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/e24a2bd7b6476e2e504e6adf045addd5/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/e24a2bd7b6476e2e504e6adf045addd5/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
Vente en ligne: à qui profite la Covid... - thomasvino
Pages Menu
Categories Menu

Posted on 17 février 2021 in Actus - News

Vente en ligne: à qui profite la Covid…

Vente en ligne: à qui profite la Covid…

Selon le site (italien !) www.winemeridian.com, l’application vivino a réussi à lever 221 millions de dollars pour développer ses activités : chaque année, le succès de l’app a doublé depuis son lancement, il y a sept ans, et les ventes générées ont augmenté de 103% en 2020.

Vivino fait appel à une forme d’intelligence artificielle : avec son smartphone, le consommateur, par exemple au restaurant, scanne l’étiquette, reçoit des informations et la notation du vin par l’ensemble de la communauté. Et un lien pour acheter immédiatement le vin chez un revendeur proche…

Depuis février 2018 et l’arrivée à la direction de l’ancien cadre de Moët Hennessy, Christophe Navarre — qui vient de répondre au Figaro —l’application, fondée par Heini Zachariassen, est passée de 29 à 50 millions d’utilisateurs. Aujourd’hui, vivino met l’accent sur les Etats-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, le Japon et le Portugal. En Angleterre, les utilisateurs actuels sont 2,4 millions et l’app va s’efforcer d’étendre son réseau de commerçants indépendants qui fournissent les bouteilles aux consommateurs. Ces marchands distributeurs et partenaires sont 700 dans le monde et vivino est présent dans 17 pays.

La Suisse, marché réputé mûr pour les vins d’importation, n’est pas mentionnée. Par contre, les moyens d’acquérir des vins suisses par son smartphone et/ou un site Internet se développent. Dernier acteur ambitieux arrivé sur le marché : le site www.winemaker.com (et non .ch, qui revoie à un producteur) entend «faire un lien entre producteurs et consommateurs» et proposer des vins d’encaveurs suisses via un seul site Internet. Pour l’instant, le site annonce 1’500 vins proposés et «livrés directement par le producteur».

Sur le même terrain suisse, l’app’ Vinilink propose près de 2200 vins de 133 domaines.

Ces moyens de diffusion ne sont évidemment pas les seuls: les commerces traditionnels (y compris Coop, Leshop, Manor) ou clubs de vente (Cave SA, Divo) sont présents sur Internet, sans compter les sites dédiés (flaschenpost.ch), qui proposent tous de livrer à domicile ou dans des points de vente des vins étrangers et suisses.

©thomasvino.ch