Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/e24a2bd7b6476e2e504e6adf045addd5/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/e24a2bd7b6476e2e504e6adf045addd5/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
Divinum 2023: en ouverture, les 6 jours de Morges - thomasvino
Pages Menu
Categories Menu

Posted on 30 mars 2023 in Non classé

Divinum 2023: en ouverture, les 6 jours de Morges

Divinum 2023: en ouverture, les 6 jours de Morges

Divinum est aux vins suisses ce que le Tour de Romandie est au Tour de France : un apéritif de début de saison. Et c’est particulièrement vrai ce printemps pluvieux de 2023, entre le chiche millésime 2021 — peu de quantité, mais des vins rouges fringants — et le prometteur 2022 — quantité et qualité ! —, à peine mis en bouteilles.

A Morges, sous tentes (chauffées !), la manifestation est organisée sous l’égide des «Vins de Morges», déçus et fâchés de voir partir à l’époque Arvinis pour Montreux, puis Genève, et l’ex-coureur cycliste Richard Chassot, organisateur du Tour de Romandie et du Gran Fondo. Les «Vins de Morges» sont, du reste, sponsor du Tour de Romandie.

1500 vins sous la langue

Quelque 140 vignerons sont de la partie, pour près de 1500 vins à déguster en 6 jours, une épreuve en soi… Et quelque peu frustrante entre ces 2021 souvent en fin de stock ou déjà épuisés, et les 2022, en échantillon de cuve ou fraîchement embouteillés, avec le risque (ou la bonne excuse !) de la «casse de mise».

Plus d’un tiers des vignerons (50) sont de La Côte, avec un fort contingent morgien, autour de leu Servagnin emblématique. On peut ainsi y acquérir un flacon de 2018, sans étiquette, ce distingué pinot noir qui a séjourné un an par 27 mètres de fond à l’embouchure du Boiron dans le Léman, logé dans un coffret, où il fait bon ménage avec du chocolat et du saucisson, «collector» pour 79 francs…

Le panachage entre les autres Vaudois, les plus grandes caves valaisannes (qui sont toutes là !), mais aussi de plus petits vignerons encaveurs, un fort contingent de Genevois, quelques Neuchâtelois et Tessinois, offre un paysage contrasté des vins suisses. Quelques vins étrangers sont également proposés, par leurs importateurs ou même des domaines en solo (de Bordeaux, du Portugal…).

Un hôte d’honneur «exotique»

On ne peut pas rater l’hôte d’honneur, discrètement mentionné dans la pub, les 27 Grands Crus classés de 1855 de Sauternes et Barsac (Yquem en 1er GC supérieur, 11 premiers et 15 seconds), à l’entrée… ou à la sortie. Des producteurs se relaieront pour faire déguster une dizaine de crus sur une dizaine de millésimes «mûrs» de ces grands liquoreux : une aubaine. Le directeur du Conseil des Grands Crus classés de 1855, Sylvain Boivert, avait fait le déplacement, mercredi, pour l’inauguration (photo du haut, la conseillère d’Etat Valérie Dittli coupe le ruban) : en raison de la grève, qui touchait aussi le trafic aérien, il avait dû traverser la France en diagonale en voiture pour rejoindre Morges. Cet ami de Lausanne, après un petit tour dans le Salon, m’a dit avoir été agréablement impressionné par la bonne ambiance, le public jeune et la diversité des vins suisses.

Ce week-end pluvieux, malgré la concurrence, samedi, du Salon des vins bio de Lavaux, au Domaine des Faverges (Saint-Saphorin), vaut le détour.

Morges, Parc des Sports, à 7 minutes de la gare CFF. Horaires : jeudi et vendredi 16 – 20 h ; samedi 11 – 22 h ; dimanche 11 – 20 h ; et lundi, 16 – 21 h. Billet et verre d’entrée (30 francs) sur www.salon-divinum.ch/billetterie

Lavaux Bio, (entrée: 25 fr.) Domaine des Faverges, samedi 1er avril, 10 h – 17 h, navette depuis les gares CFF de Puidoux-Chexbres et Chexbres.

©thomasvino.ch