Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/e24a2bd7b6476e2e504e6adf045addd5/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/e24a2bd7b6476e2e504e6adf045addd5/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
Semaine Suisse du Goût 2008 - thomasvino
Pages Menu
Categories Menu

Posted on 1 mars 2008 in Gastro

Semaine Suisse du Goût 2008

Semaine Suisse du Goût 2008

8ème Semaine suisse du Goût
Le goût par-dessus les roestis

Du 18 au 28 septembre 2008, la Semaine suisse du Goût aura pour parrain le chef schaffhousois André Jaeger et Saint-Gall a été choisie «ville du goût» de cette huitième édition. Une volonté affirmée de franchir la barrière des roestis.
Pierre Thomas
Les quelque mille événements escomptés pour cette manifestation nationale ne sont pas connus : on en n’est qu’au lancement des candidatures, qui peuvent se faire d’ici le 5 mai sur le site www.gout.ch. Ensuite, dans chaque canton, un «comité qualité» avalisera les dossiers. En Pays de Vaud, 10% des propositions restent sur le carreau…
La recette d’une candidature
A l’occasion d’une conférence de presse, tenue vendredi dans le nouveau bar self service ouvert par Philippe Guignard aux «Portes Saint-François», au cœur de Lausanne, Josef Zisyadis, un des initiateurs, a livré la recette d’un événement : «Il est inutile de s’inscrire et de croire que parce qu’on sera dans le programme, publié à fin août à 250'000 exemplaires, ça va marcher. Seuls ceux qui se donnent ont du succès. L’originalité est primordiale, comme la volonté d’être pédagogique. L’alliance d’un fromager et d’un vigneron fonctionne bien par exemple. Une chose est sûre : toute démarche foncièrement commerciale est vouée à l’échec, on l’a vu par le passé.»
Autre «père fondateur», Marc Rosset, avec la secrétaire générale Catherine David, vont prendre leur bâton de pèlerin pour convaincre, dans toute la Suisse, les candidats potentiels. «Ils ne doivent pas s’attendre à un retour sur investissement immédiat», explique Marc Rosset, «avec la Semaine du Goût, on travaille sur quinze à vingt ans.» La cible privilégiée reste les enfants et les adolescents : en 2007, 46% des événements ponctuels ont concerné les écoles, qui ont leur journée. La restauration collective, comme DSR, va également participer, avec un accent mis sur les légumes le 24 septembre.
Des deux côtés de la Sarine
Jusqu’ici, la Semaine du Goût a su se tenir éloignée d’un commanditaire comme Migros ou Coop. En revanche, les AOC-IGP ont, dès le départ, été associées. Leur directeur, Alain Farine, a annoncé qu’une journée de «mariage» des produits AOC (saucisses, fromages) et de vins suisses se tiendra tant au Lötschberg, à Berne, qu’au Verre à Pied, à Lausanne. Pour le reste, la Semaine se joint à la Confédération pour la campagne «bouger, manger», un «axe santé» déjà au programme l’an passé. Et, nouveauté, comme en Belgique, les producteurs certifiés bio pourront faire valoir leur différence.
Et si le chef schaffhousois André Jaeger n’a pas fait le déplacement de Lausanne, les organisateurs déclenchent néanmoins «une grande offensive en direction de la Suisse alémanique». Saint-Gall, qui a déjà connu une animation importante l’an passé, remet le couvert. Le conseiller fédéral Hans-Rudolof Merz s’en ira remettre le titre de «Ville du goût», le 20 septembre, au maire de Saint-Gall. Durant dix jours, un comité local promet de faire une fête à la fois hédoniste et culturelle…
www.gout.ch ; www.stgaller-genusstag.ch
Paru dans Hôtel Revue le 6 mars 2008