Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 29 avril 2009 dans Vins français

Châteauneuf-du-Pape 2005: grande dégustation

Châteauneuf-du-Pape 2005: grande dégustation

Du neuf à Châteauneuf
Chaque année, les vignerons du principal syndicat viticole, fondé en 1894, www.chateauneuf.com, tiennent un concours, de la Saint-Marc, et distinguent des vins des deux couleurs (rouge et blanc) et de deux millésimes.
En 2009, ils ont jugé les très jeunes 2008 et les 2005, d’un millésime fort bien coté, bien typé méditerranéen classique…  En blanc 2008, le Domaine de la Janasse est cité en tête, devant le Domaine de la Charbonnière et la Maison Brotte ; en rouge 2008, émergence de trois domaines peu connus, La Tour Saint-Michel en tête, suivi de La Roncière et de Pierre Giraud. Pour les blancs 2005, le Domaine de la Solitude l’emporte devant le Grand Tinel et la Janasse. La Janasse — encore ! — en rouge 2005 (voir ci-dessous les notes de dégustation de la cuvée Vieilles Vignes), devant le Clos de l’Oratoire des Papes et le Château des Fines Roches. Parmi les viennent-ensuite «diplômes d’honneur», en rouge 08 Marcoux, La Solitude, La Barroche, Beaurenard, Pierre Usseglio, de Nalys ; et en rouge 05, Bosquet des Papes, Château de Vaudieu, La Roncière, Le Grand Tinel, Clos Mont-Olivet et Font de Michelle, notamment. Ce syndicat a lancé une bouteille armoriée en 1937, alors que l’AOC date de 1929 — son fondateur, le baron Pierre Leroy de Boisaumarié, lança le mouvement en France.
Second syndicat, le SIDVAOC (syndicat de défense viticole de l’AOC), fondé en 1960, a également sa bouteille, La Mitrale. Des domaines de ce deuxième mouvement, présidé par Alain Jaume (Grand Veneur), seront à Zurich et à Vevey, les 11 et 12 mai, de 10 h. 30 à 19 h. Des propriétaires (Saint Siffrein, Château Simian, Lou Fréjau, etc.) feront le déplacement, tandis que d’autres (Paul Autard, Château Maucoil, Château Cabrières) seront représentés.
Ci-après, des commentaires de dégustation sur les châteauneufs-du-pape 2005, au club Dionysos, Hôtel du Parc, à Martigny, le 8 mars 2008. Les prix sont donnés à titre indicatif : la plupart des bouteilles de ce millésime d’excellente réputation sont introuvables dans le commerce. Les notes de dégustation sont de Pierre Thomas, les renseignements techniques (y compris les notes de Robert Parker) ont été fournis par le Club Dionysos (www.dionysos.ch). Ce club dégustera les 2006 à Martigny le 16 mai 2009.

***
Domaine de Marcoux 05
Robe violacée, beau nez de créosote, de cèdre ; belle fraîcheur à l’attaque ; bel équilibre ; minéral, finale sur la mine de crayon : bonne acidité finale.
Domaine de 17 ha, cultivé en biodynamie (depuis 1991) par les sœurs Sophie et Catherine Armenier. 2005 : 80% grenache, 20% syrah et cinsaut. 93/100 Parker. 60 CHF.

***
Château Beaucastel 05
Robe dense ; nez de caramel, vanille ; frais, un peu agressif ; attaque sur les fruits noirs, le noyau de cerise ; matière fraîche, bonne acidité ; finale poivrée.
Grand domaine de 70 ha (170'000 bouteilles de châteauneuf), cultivé en biodynamie par François et Jean-Pierre Perrin. Forte proportion de mourvèdre (40%), grenache (40%), et les 20% restants en syrah, counoise et les autres cépages autorisés dans l’AOC (13 au total). 94/100 Parker, 80 CHF

***
La Vieille Julienne 05
Robe foncée ; nez de grillé, de toasté ; arômes de cacao et de café ; attaque mûre, grasse, puissante ; complexe, sur le pruneau ; bonne acidité.
Domaine cultivé en biodynamie par Jean-Paul Daumen. Vinification sans levures exogènes. Grenache, syrah, mourvèdre et counoise, cinsaut, muscardin et vaccarèse. 95/100 Parker, 80 CHF

***
Domaine Grand Veneur
Cuvée des Origines 05
Robe foncée ; nez de confiture de mûre, de cassis ; jolie trame, fuité ; écorce d’orange, cannelle, épices douces ; finale sur les fruits à noyau et le pruneau.
Alain Jaume, sur un domaine de 16 ha, tire cette cuvée de 50% de grenache, 30% de mourvèdre et 20% de syrah. Elevée en barriques neuves durant 18 mois. 95/100 Parker, 52 CHF

**
Domaine de la Barroche
Cuvée Pure 05
Robe légèrement orangée ; nez de lavande et de miel ; attaque sur les fruits à l’eau-de-vie ; bouche suave ; matière très mûre ; finale sur les raisins de Corinthe et le rhum ; chaud et alcooleux.
Le jeune Julien Barrot (30 ans) élève en un seul foudre cette cuvée (3'500 litres), tirée d’une parcelle de grenache centenaire du Domaine de la Barroche (12 ha), dont la vendange était livrée au négoce jusqu’en 2002. 96/100 Parker, 300 CHF (!)

**
Domaine de Cristia
Cuvée Vieilles Vignes 05
Robe foncée ; nez de fruits à l’alcool ; attaque sur le raisin mûr, le pruneau, l’alcool ; complexe ; notes de cuir ; très mûr…
Encore une cuvée 100% grenache, de vieux ceps (80 ans), du domaine repris en 1999 par Baptiste et Dominique Grangeon, frère et sœur. Cuvée de base complétée par du mourvèdre et de la syrah, typée… Priorat, avec du fruit et de la fraîcheur. 96/100 Parker, 70 CHF.

**
Clos des Papes 05
Nez un peu organique ; arômes d’écorce d’orange ; matière très mûre ; puissant, voire massif ; finale sur l’alcool et des arômes très cuits.
Un grand classique de l’appellation, signé par Paul Avril jadis, et repris pas son fils Vincent. En 2005, majorité de grenache (65%), complété par 20% de mourvèdre, 10% de syrah, et 5% de vaccarèse, counoise et muscardin. Riche en alcool (15,3% !). 90'000 bouteilles ; devenu introuvable après sa désignation par Wine Spectator comme meilleur vin de l’année en 2007. Le magazine lui donne 98/100, contre 95/100 par Parler. Autour de 250 CHF.

**
Domaine de la Janasse
Cuvée Vieilles Vignes 05
Nez grillé, toasté ; impression de grande extraction ; puissant, avec des nuances de marmelade d’orange en finale ; balsamique, viandé ; finale un peu raide, astringente et amère.
Christophe et Isabelle Sabon ont repris ce domaine de 55 ha (dont 15 ha en châteauneuf) en 1991. Cette cuvée VV de 60 à 100 ans, d’une seule parcelle, est composée à 85% de grenache, 10% de syrah, 3% de mourvèdre et des autres cépages autorisés. Un quart passe en barriques, dont la moitié sont neuves. 98/100 Parker. Plus de 100 CHF.

*(*)
Domaine Pegaü
Cuvée Réservée 05
Nez de paille, de surmaturité ; boisé, vanillé ; fruits mûrs, confiturés ; tanins rêches en finale ; balsamique et alcooleux.
Domaine de 17 ha, cultivé par Paul Féraud et sa fille Laurence. 75% de grenache dans cette cuvée et 20% de syrah, le reste fourni par les cépages autorisés. Vendangé tard. 92-94/100 Parker. 80 CHF

*
Vieux-Télégraphe 05
Nez floral, de rose fanée et d’herbes sèches ; beau fruité à l’attaque ; matière mûre ; tanins fins ; finale sur le minéral ; manque un peu de structure.
Un autre domaine amblématique de l’AOC : 70 ha d’un seul tenant au lieu-dit La Crau. 200'000 bouteilles d’une seule cuvée, 60% grenache, 15% mourvèdre, 10% syrah et le reste avec les cépages autorisés. Elevage en cuves et grands foudres. 95/100 Parker. 60 CHF.

*
Domaine Charvin 05
Reflets orangés ; pointe de végétal au nez ; poivré; structure moyenne ; finale curieuse…
Laurent Charvin produit ses vins depuis 1990. Son rouge ne passe pas du tout dans le bois, mais est élevé en cuves en ciment. 82% grenache, 8% syrah, 5% mourvèdre et 5% vaccarèse. 93/100 Parker. 70 CHF.

*
Domaine de la Mordorée
Cuvée Reine des Bois 05
Robe noire ; nez toasté, de café ; attaque sur la masse tannique, la mâche, l’extraction ; puissant, bonne acidité ; rustique et rêche en finale.
Ce grand domaine également sur Lirac (60 ha) tire d’une seule parcelle homonyme de 5 ha cette cuvée, faite de 80% grenache, 10% mourvèdre, 5% syrah et 5% vaccarèse. Elevage moitié en cuves inox et en barriques. Puissant et moderne… 95/100 Parker. 100 CHF.

©thomasvino.com/avril09/