Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 11 juillet 2011 dans Actus - News

Les statistiques 2010 de la planète vin

Les statistiques 2010 de la planète vin

Statistiques 2010 du vin

Quand la Chine s’éveille…

A l’occasion de sa neuvième assemblée, à Porto, en juin, l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), a publié les derniers chiffres sur le monde du vin. Quelques constatations, en vrac… Les Suisses restent les quatrièmes plus gros consommateurs de vins au monde (pro capita).
* Toujours leader, pour la surface cultivée, l’Espagne (seule à franchir la barre du million d’hectares, à 1,1 moi, avec 100’000 ha de moins qu’en 2002) devance la France et l’Italie. Les trois pays européens ont connu une décroissance de leur vignoble, ces dix dernières années.
Parmi les sept plus grands vignobles du monde figurent toujours la Turquie et l’Iran, plus gros producteurs de raisin de table. La Chine apparaît au cinquième rang, en croissance continue (500’000 ha), devant les Etats-Unis (400’000 ha). Suivent le Portugal, l’Argentine (en croissance de 30’000 ha), la Roumanie (en forte chute de 50’000 ha depuis 2002), puis le Chili, l’Australie, la Moldavie et l’Afrique du Sud.
* Dans la performance (production de raisin), l’Italie devance les Etats-Unis, rejoints par la Chine. La France et l’Espagne sont en retrait. Derrière le Chili et l’Argentine, l’Inde apparaît, devant l’Afrique du Sud, l’Australie et le Portugal.
* L’Italie reste, en hectolitres, le plus gros producteur : la France l’était en 2004, puis a été rejointe et dépassée par l’Italie dès 2006. L’Espagne, qui avait rattrapé l’Italie en 2003, reste loin derrière (36 mios d’hl, contre 45,3 à 48,6 mios pour la France et l’Italie). Les trois pays européens traditionnels sont les seuls à dépasser les 30 mios d’hl. Quatrièmes, les Etats-Unis sont à 20 mios, précédant l’Argentine, en forte hausse en 2010 (16 mios), la Chine, en progression constante (13 mios), devant l’Australie, l’Afrique du Sud et le Chili. L’Allemagne apparaît en 12ème position.
* Depuis 2005, les seuls pays à avoir augmenté leur production sont l’Argentine, la Chine, l’Afrique du Sud (9,2) et le Chili (8,8).
La consommation mondiale de vin devrait s’établir à 238 mios d’hl, soit nettement moins qu’en 2007, où elle avait grimpé à 250 mios et un peu plus qu’en 1995. Depuis lors, l’Europe est passée de 72% de la production à 65% : l’Asie a doublé sa part, de 4,2% à 7,9% et l’Océanie presque autant, de 1,6% à 2,7%.
* Dans les trois pays les plus gros producteurs, la consommation ne cesse de baisser: la France mène la danse, devant l’Italie et l’Espagne, classée après les Etats-Unis (deuxièmes), l’Allemagne (quatrième), la Chine
et le Royaume-Uni. Huitième, la Russie et 12ème, le Canada. Depuis 2005, la consommation augmenté aux Etats-Unis, en Allemagne, en Chine, en Australie et aux Etats-Unis, mais est restée stable au Royaume-Uni.
* Par tête d’habitant, la France se classe première, avec un peu moins de 50 l/hab, devant le Portugal, l’Italie et, quatrième, la Suisse, sous la barre des 40 l/hab
. Suivent des pays européens, le Danemark, la Slovénie, la Croatie, l’Autriche, la Hongrie, la Belgique et la Grèce et douzième, l’Australie (25 l/hab).
* L’exportation des vins porte sur 93,5 mios d’hl. L’Europe représente 70% du volume exporté (86% en 1995) ; l’Amérique a doublé ses exportations (de 8,7% à 15,5%), l’Océanie est passée de 2,3% à 9,9%. Les principaux pays exportateurs sont l’Italie, devant l’Espagne, en tendance montante, la France (descendante), puis l’Australie et le Chili (montante). Les Etats-Unis ont baissé depuis 2008, la Nouvelle-Zélande apparaît au 11ème rang et la Moldavie au 12ème. Mais la Chine ne figure pas dans le tableau : l’Asie n’exporte pratiquement pas, passant même de 1% à 0,5% depuis 1995. Les cinq leaders export de l’Union européenne (Italie, 20 mios d’hl, Espagne, 17, France, 14, Allemagne 4, Portugal, 2,5) représentent 60% du marché du vin mondial, contre 30% à l’hémisphère sud avec les Etats-Unis et 10% pour les autres pays.
©thomasvino.ch