Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 13 janvier 2005 dans Vins suisses

Dégustation— Les non-filtrés de Neuchâtel 2003

Dégustation— Les non-filtrés de Neuchâtel 2003

Vins suisses — Dégustation
Dix non-filtrés de Neuchâtel 2003, de trois types
1) Type vin jeune, arômes d'agrumes
*Domaine Grisoni, Cressier
Nez de fruits exotiques, ananas, citron vert; structure légère à moyenne; finale toute en rondeur, vinification moderne.
*Caves Châtenay-Bouvier, Boudry
Nez pur et fin, citronné, touche anisée; attaque sur le CO2, élégant en bouche; une pointe d'amertume finale.
*Yves Dothaux, L'Arche de Noé, Cormondrèche
Nez amylique, citronné, avec une trace de verdeur (acide malique); bonne acidité en bouche; vin frais et équilibré.
*Cave des Lauriers, Jungo & Fellmann, Cressier
Nez anisé, d'écorce de citron vert; beaucoup de CO2 à l'attaque; finale à la fois lactique et d'amande amère.
2) Type vineux et minéral
*Domaine E. de Montmollin et fils, Auvernier
Nez de fleurs blanches, nuance de pain grillé; attaque souple, sur le CO2; bonne structure, du caractère, bouche vineuse et notes minérales.
*Chantal Ritter-Cochand, Le Landeron
Nez de cire d'abeille; bonne structure, du gras; vineux, finale marquée par le terroir calcaire.
*Cinzia et Jocelyn Vouga, Cortaillod
Nuances anisées au nez; attaque souple, richesse de la matière; vineux, mûr et belle ampleur.
*Caves du Prieuré, Cormondrèche
Nez de pain grillé; ample en bouche, vineux, mûr; une certaine minéralité, avec une touche d'amertume finale.
3) Type de vin souple
*Ville de Neuchâtel, Neuchâtel
Nez subtil, arôme discret de levures; attaque un peu beurrée, fermentaire; finale mentholée, pointe d'amertume finale.
*Keller & Fils, Vaumarcus
Nez discret; attaque sur le fruit, sans aspérité; bonne persistance, tendre en bouche.

Pour lire le dossier paru dans Al Dente/L'Illustré en février 2004