Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 14 janvier 2005 dans Conso

Entre Maghreb et Orient

Entre Maghreb et Orient

Entre Maghreb et Orient
Au Maroc, le plus prometteur des pays viticoles maghrébins, du côté de Meknès, les vignobles se replantent à tour de bêche sur les «Coteaux de l'Atlas», étiquette de prestige pas encore distribuée en Suisse. Il faut donc se contenter de cette cuvée Bilad Nour* (12 francs). Cabernet sauvignon, merlot et syrah (à raison d'un tiers chacun) rappellent à la fois le bordeaux et le côtes-du-rhône. Mis en bouteille en France, ce vin évoque aussi l'époque où l'Hexagone importait les vins destinés à fortifier ses propres crus… Les appellations d'origine contrôlée et la juste fin du colonialisme ont sonné le glas de ces «vins médecins». Cette honorable bouteille signe un mariage traditionnel avec la cuisine maghrébine.
Au prix de la Cuvée du Troisième Millénaire** (54 francs le 2000), on devine que les propriétaires du Château Ksara sont des… banquiers beyrouthins. Dans la plaine de la Bekaa, altiplano libanais, on retrouve des Français, des Jésuites, à l'origine du domaine en 1867. Un siècle plus tard, le Vatican se sépare de ce bien temporel… Née en 1998 pour se préparer à l'an 2000, la cuvée fut épuisée en sept petits mois. D'où récidive. Une robe pourpre dense, un nez vanillé et suave, des arômes de figue fraîche, d'épices douces et de cuir, sur des tanins fermes, trahissent l'originalité de l'assemblage: à 60% de cabernet sauvignon sont ajoutés 40% de petit verdot, cépage bordelais en pleine résurrection. Le jury des Vinalies d'Or de Paris (on en était…) ne s'y est pas trompé: il a décerné à cette cuvée, ornée d'un détail des Noces de Cana de Veronese, une médaille d'or. Les Jésuites passent, les miracles restent.* Bilad Nour 2000, Coteaux de Guerrouane (Maroc), Domaines et vingobles du monde, distribué par Les vins de la Moraine, 1023 Crissier (VD), tél. 021 634 24 00. www.vinmoraine.ch
** Cuvée du 3ème Millénaire 2000, Château Ksara (Liban), importé en Suisse par SAME, 1273 Arzier (VD), tél. 022 366 36 69.
Chronique parue dans le magazine Edelweiss, Lausanne, en juin 2003