Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 22 août 2012 dans Tendance

Les nominés du GPVS 2012: le bal masqué des récidivistes

Les nominés du GPVS 2012: le bal masqué des récidivistes

Les 72 nominés du GPVS 2012

Les vins valaisans en force

Dégustés à fin juin, à Sierre, les quelque 3’000 vins soumis au Grand Prix du Vin Suisse (GPVS) ont été récompensés par 31,3% de médailles, 255 d’or et 675 d’argent. Les catégories envers lesquelles les jurés ont été les plus généreux sont les «autres cépages» blancs purs (20%) sous-entendu que le chasselas (15%), suit le pinot noir, 15%. A noter qu’au départ, 38% des vins participants étaient valaisans et 25% vaudois, qui obtiennent respectivement 44% et 26,7% des médailles d’or, soit 70% des principales distinctions réparties entre les deux principaux cantons viticoles.
Par Pierre Thomas
Les vins les mieux notés (72, soit 6 par catégorie, une douzième catégorie, pour la première fois, les mousseux) sont nominés par le Gala des Vins Suisses du 23 octobre 2012 au Kulturcasino de Berne. Nos commentaires à chaud sur la liste des nominés de juin… qui ne connaîtront leur sort qu’à fin octobre, quatre mois plus tard! Les vins ne sont évidemment pas classés dans leur ordre final… Sur les 72 nominés, on retrouve des vins valaisans en force (28) et bien placés dans la plupart des catégories, devant 16 vaudois, 5 neuchâtelois, 5 grisons, 4 zurichois et 4 tessinois.
Chassela un seul vin vaudois
*Champréveyres 2011 Neuchâtel AOC
Caves de la Ville de Neuchâtel  2000 Neuchâtel
*Château de Praz 2011 Vully AOC
Château de Praz SA Marylène et Louis-Charles Bovard-Chervet,  Praz
*Champ-Noé 2011 Villette Lavaux
Domaine Blondel, Jean-Luc Blondel, Cully
*Fendant « Classique » 2010 AOC Valais
Domaine des Muses, Robert Taramarcaz, Sierre
*Fendant Balavaud Grand Cru 2011 AOC Valais
Jean-René Germanier SA, Vétroz
*Fendant St-Léonard 2011 AOC Valais
Nouveau St-Clément, Christian Lamon et Cie SA, Flanthey

Par le passé, on avait connu un palmarès avec un seul Valaisan, qui s’était payé le luxe de battre cinq blancs vaudois qualifiés… Le plus grand producteur de chasselas au monde, Vaud donc, doit se contenter d’un seul nominé, contre deux poids lourds valaisans, les fendants «Classique» de Robert Taramarcaz, et Balavaud, de Jean-René Germanier, déjà tombeur des Vaudois à l’époque… Mais l’an passé (2011), il n’y avait aucun fendant. Et cette fois, un Vully, du Château de Praz, sacré meilleur chasselas suisse du Concours d’Expovina, à Zurich en juillet. A-t-il fait mieux fin juin?


Müller-Thurgau: les Grisons s’en mêlent aussi
*Langenmooser RxS Spätlese 2010 AOC Zürich
Familie Zahner, Weinbau Nicklaus Zahner, Truttikon
*Riesling-Sylvaner 2011 AOC Wilchingen
Sylvia und Markus Gysel, Wilchingen (SH)
*Schlattinger 2011 AOC Thurgau
Schmidweine, Thomas Schmid, Schlattingen
*Tschäpperli 2011 AOC Basellandschaft
Tschäpperliweine, Dieter Von Blarer, Aesch
*Malanser Riesling-Silvaner 2011 AOC Graubünden
Von Salis AG, Landquart
*Riesling-Sylvaner 2011 AOC Graubünden
Weingut Davaz, Andrea Davaz, Fläsch

Une affaire 100% alémanique. Deux vins grisons (où le R x S n’est pourtant pas le cépage blanc le plus réputé!) et un bâlois contre le reste de la Suisse alémanique…



Autres cépages purs: petite arvine, le grand retour
*Johnnisberg élaboré en amphore 2011 AOC Valais
Cave du Crêtacombe, Fabienne et Michel Constantin-Comby, Chamoson
*Petite Arvine „Vieilles Vignes“ 2011 AOC Valais
Cave Fernand Cina SA, Manfred & Damien Cina, Salgesch
*Petite Arvine 2011 AOC Valais
Cave le Tambourin, Ismaël et Marcel Bonvin, Sierre
*Traminer 2011 Vully AOC
Domaine Chervet, Jean-Daniel Chervet, Praz
*Chardonnay 2011 Neuchâtel AOC
Olivier Lavanchy Vins, Neuchâtel
*Malanser Chardonnay 2010 AOC Graubünden
Weingut Treib, Ueli und Jürg Liesch, Malans

Pas de Vaudois, une fois encore, mais le retour, pour les Valaisans, de la petite arvine, pas toujours dans les finalistes, présente deux fois, et d’un johannisberg en amphore, un mode d’élevage toujours plus présent dans le vignoble romand. Le Vully en bonne place avec le Traminer de Jean-Daniel Chervet (et non celui de Christian Vessaz – Cru de l’Hôpital). Face deux chardonnays, l’un de Neuchâtel et l’autre des Grisons — deux cantons qui ne réussissent pas seulement leurs pinots noirs!

Assemblages blancs: le Vully en embuscade
*Label Vigne d’Or Varietas 2010 Yvorne Chablais AOC
Artisans Vignerons d’Yvorne, Yvorne
*Cuvée de l’Arzille 2010 Vully AOC
Domaine Chervet, Jean-Daniel Chervet, Praz
*Les Innovatifs Blanc 2010 La Côte AOC
Domaine de la Fornelette, Charles-Henri et Sébastien Meylan, Bougy-Villars
*Défi Blanc les Titans 2011 AOC Valais
Provins Valais, Sion
*Chevalier Blanc 2010 AOC Valais
Vins des Chevaliers, Patrick Z’Brun, Salgesch
*Cuvée Salomée 2011 AOC Zürichsee
Weinbau Wetli, Anne Grethe et Samuel Wetli, Männedorf

Déjà paré d’or à Paris (Vinalies) et à Guimaraes (Mondial de Bruxelles), l’assemblage de l’Assoc’ d’Yvorne (doral, pinot blanc, viognier) est plébiscité, comme des Vaudois moins connus de La Côte. On retrouve, bel exploit, Jean-Daniel Chervet, du Vully, face à un assemblage de Salquenen (toujours bien placés, les premiers d’entre les Hauts-Valaisans), le Défi blanc de la collection des Titans, fort bien noté à Aoste (concours des vins de montagne) et un Zurichois.

Vins rosés et blancs de noirs: les Vaudois en force
*Gamay Martigny Rosé 2011 AOC Valais
Alexis Jacquérioz SA, Martigny
*Les Chaumes Oeil-de-Perdrix 2011 La Côte AOC
Cave Cidis SA, Tolochenaz
*Château d’Auvernier Oeil-de-Perdrix 2011 Neuchâtel AOC
Cave du Château d’Auvernier, Auvernier
*Blanc de Noir 2011 La Côte AOC
Domaine Henri Cruchon, Echichens
*Oeil-de-Perdrix 2011 La Côte AOC
Parfum de Vigne, Jean-Jacques Steiner, Dully
*Réserve du Patron Hallauer Blanc de Noir 2011 Hallau AOC Schaffhausen
Rimuss und Weinkellerei Rahm AG, Rahm

Trois Vaudois, tous fort connus, cette fois, dans une catégorie qui divise toujours, contre le plus connu des vignerons neuchâtelois (du conseiller d’Etat Thierry Grosjean), un valeureux Valaisan et un Schaffhousois, spécialisé en pétillant sans alcool.

Pinot Noir: six vedettes au pinacle
*Pur Sang 2009 Neuchâtel AOC
Domaine de Chambleau, Louis-Philippe Burgat, Colombier
*Pinot Noir Clos de Balavaud Grand Cru Vétroz 2011 AOC Valais
Les Fils Maye, Riddes
*Pinot Noir Grond 2010 Fläscher AOC
Weingut Davaz, Andrea Davaz, Fläsch
*Pinot Noir Barrique 2010 AOC Uetikon
Weingut Erich Meier, Uetikon Am See
*Sélection Barrique Nussbaumen Pinot Noir 2010 AOC Thurgau
Weingut Saxer, Nadine Saxer, Nussbaumen
*Pinot Noir Kruog Barrique 2010 AOC Fläsch
Weingut Thomas Marugg, Fläsch

Aucun Vaudois au top des pinots, mais quelle brochette de nominés! Le Neuchâtelois Louis-Philippe Burgat a placé la barre très haut avec son Pur Sang d’élevage (…en barriques!), dans le magnifique millésime 2009, Vétroz a toujours misé sur ses pinots noirs Grand Cru (même s’ils sont moins connus que l’amigne…), le Zurichois Erich Meier est un des meilleurs Alémaniques, comme du reste Nadine Saxer, et le Grison Thomas Marugg, trois vedettes déjà largement confirmées d’Outre-Sarine.

Gamay: la chance aux outsiders valaisans
*Gamay de Vétroz 2011 AOC Valais
Cave des Deux Rives, Claude Fournier et Fils, Brignon (Nendaz)
*Gamay 2011 AOC Valais
Cave du Paradou, Augusto Magallanes, Nax
*Gamay « Senteur d’Eté » 2011 AOC Valais
Cave la Fournaise, Philippe Epiney, Veyras
*Atlantique 2010 Vaud AOC
Cave Philippe Bovet, Givrins
*Gamay Réserve du Domaine 2011 AOC Genève
Domaine des Molards, Michel Desbaillet, Russin
*Gamay Aigle Rouge 2010 Chablais AOC
Les Celliers du Chablais, Aigle

Face à deux Vaudois déjà à ce niveau par le passé, trois intéressants outsiders valaisans, des petites caves qui bichonnent leurs vins et un Genevois de bonne réputation. Le verdict promet!

Merlot: les Tessinois réduits à 2 contre 4!
*Rovere 2010 Ticino DOC
Cantina Monti, Cademario
* Merlot 2009 AOC Valais
Cave Gilbert Devayes, Leytron
* Merlot AOC 1er Cru Coteaux de Peney AOC Genève
Domaine des Pendus, Satigny
* Clos du Châtelard – Apicius 2009 Villeneuve Chablais AOC
Hammel SA, Rolle
* Domaine de Crochet Merlot 2009 Mont-sur-Rolle la Côte AOC
Hammel SA, Rolle
* SanZeno Costamagna 2009 Ticino DOC
Tamborini Carlo Eredi SA, Lamone

Intéressant panachage dans la catégorie longtemps chasse gardée des seuls Tessinois: deux vedettes confirmées du Sud des Alpes, Monti et Tamborini, face à l’œnologue de Hammel, Fabio Penta, et deux de ses domaines vaudois, du Chablais et de La Côte, le méticuleux valaisan Gilbert Devayes et un bon Genevois. Du coup, les Tessinois sont en minorités à 4 contre 2!

Autre cépage rouge pur: un match 100% valaisan entre syrah et cornalin
*Syrah de Vétroz 2011 AOC Valais
Cave des Deux Rives, Claude Fournier et Fils, Brignon (Nendaz)
*Syrah fût de chêne 2010 AOC Valais
Cave du Paradou, Nax
*Syrah Réserve 2010 AOC Valais
Domaine des Muses, Robert Taramarcaz, Sierre
*Cornalin Réserve 2009 AOC Valais
Jean-René Germanier SA, Vétroz
*Cornalin Vitis Antiqua 1798, 2010, AOC Valais
Kellerei Leukersonne, Susten
*Cornalin 2010 AOC Valais
Kellerei Leukersonne, Susten

Les deux premiers valaisans cités ici sont déjà en lice dans le gamay… et la catégorie est 100% valaisanne, avec la remarquable cave des frères Seewer, Leukersonne, souvent médaillée, qui se paie le luxe de placer deux cornalins, et Jean-René Germanier, de Vétroz, bien placé dans le palmarès, sans oublier, pour compléter ce match à chances égales entre surah et cornalin, la subtile (plutôt que puissante) syrah de Robert Taramarcaz, qui joue placé en fendant (comme Germanier, du reste). Décidément, ce Gala ressemble à un bal masqué pour habitués!

Assemblages rouges: 3 Valaisans bien placés
*Vigna d’Antan 2010 Rosso del Ticino DOC
Brivio Vini SA, Mendrisio
*Cave des Rossillonnes Dominoir 2010 La Côte AOC
Cave des Rossillonnes, Martial Besson, Vinzel
*Modus Vivendi Vidomne (barrique) Chamoson 2009 AOC Valais
Cave du Vidomne, St-Pierre-de-Clages
*Chevalier Rouge 2009 AOC Valais
Cave Vins des Chevaliers, Salquenen
*Grand Rouge Domaine de Châteauneuf 2011 AOC Valais
Domaine de Châteauneuf, Châteauneuf-Sion
*Lettres de Noblesse Malbec/Cabernet 2009 Saint-Saphorin AOC Lavaux
Henri Badoux SA Vins, Aigle

On retrouve trois vins valaisans, dont le toujours magnifique Modus Vivendi de la famille de Meinrad Gaillard à Saint-Pierre-de-Clages, un Chevalier (encore!) de Salquenen et le Domaine de l’Etat du Valais dans le dernier millésime, face à deux vins vaudois déjà bien notés par le passé en sélection cantonale et le Tessinois Guido Brivio, qui, pour une fois, ne brille pas avec un de ses merlons… Rien que du beau monde, encore!

Vins avec sucre résiduels: 4 poids lourds valaisans
*Evoeh ! 2009 AOC Chablais
Domaine du Chêne, Le Chêne-sur-Bex
*Saint-Martin 2010 AOC Valais
Domaine du Mont d’Or SA, Sion
*Clos de Châteauneuf Barrique Liquoreuse 2010 AOC Valais
Philippe Varone Vins SA, 1950 Sion
*Domaine Tourbillon 2009 AOC Valais
Provins Valais, Sion
*Les Grains Nobles 2005 AOC Valais
Rouvinez Vins SA, Sierre
*La Vita à Bella 2009 Vino bianco dolce da tavola Svizzero
Tamborini Carlo Eredi SA, Lamone

Les quatre SA (sociétés anonymes) parmi les plus gros producteurs de vins surmaturés du Valais n’ont pas raté leur rendez-vous, avec deux invités surprises, Tamborini (qui apparaît pour la deuxième fois dans le palmarès, après le merlon San Zeno) et un vaudois inattendu Domaine du Chêne au-dessus de Bex, qui ne manque pas d’assurance!

Vins mousseux: le vainqueur (neuchâtelois) est connu!
*Bouvier Brut sans millésime Neuchâtel AOC
Caves Châtenay-Bouvier SA, Boudry
*Eclypse sans millésime Lavaux AOC
Domaine d’Aucrêt SA, Grandvaux
*Etoile de Miolan 2010 AOC Genève
Domaine de Miolan, Choulex
*Val d’Eve – Brut Réserve Blancs de Blanc sans millésime
Hammel SA, Rolle
*Cuvée Rogivue Blanc de blancs 2010 St-Saphorin Lavaux AOC
Les Fils Rogivue, Chexbres
*Funambule méthode traditionnelle vin mousseux brut Martigny AOC Valais
Patricia et Gilles Besse, Martigny-Combe

Déjà en nombre en rosés, les Vaudois reviennent ici en force dans la nouvelle catégorie des mousseux… On retrouve Hammel, déjà présent dans les merlots, deux vins de Lavaux déjà jugés de bonne facture par le passé, contre un vin genevois, lui aussi déjà très bien noté l’an passé dans son canton et un seul valaisan, mais d’une cave réputée pour d’autres vins de haut de gamme (gamay, syrah, ermitage), Patricia et Gérald Besse. Comme quoi, quand on sait y faire, on peut briller dans tous les registres, bulles comprises! Et le titre ne paraît pas pouvoir échapper au chardonnay brut de Châtenay-Bouvier, puisqu’il est apparaît dans la liste comme seul médaillé d’or de sa catégorie!

Et on ne se lancera pas dans le pronostic du meilleur vigneron de l’année. Une seule certitude, le double vainqueur Diego Mathier, de Salquenen, laisse la place à quelqu’un d’autre… Pour la première fois, enfin un Vaudois (Fabio Penta)? Un outsider valaisan (Leukersonne, Cave des Deux Rives, Paradou)? Et comment les organisateurs sont-ils arrivés à tirer de leur chapeau ce grand vainqueur?

©thomasvino.ch