Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 11 septembre 2012 dans Actus - News

La mort du «père» du non-filtré

La mort du «père» du non-filtré

La disparition du «père» du non-filtré

L’Office des vins et des produits du terroir de Neuchâtel a rendu hommage au «père fondateur» du chasselas «non-filtré», Henri-Alexandre Godet, décédé début septembre 2012. Il avait remis son encavage à Auvernier en 1996.
Si le «non-filtré» était la règle durant plusieurs siècles, sans doute, il a été remis au goût du jour au début 1975. M. Godet dégustait des chasselas en cuve, en hiver de cette année-là, avec des amis, avant filtration. Ce vin «trouble» intéressa l’un d’eux, qui en obtint une trentaine de bouteilles et dans la foulée, l’encaveur mit sur le marché près de 300 flacons. Le succès de cette spécialité neuchâteloise fut immédiat… Mais 20 ans plus tard, devant quelques fantaisies d’encaveurs, le Conseil d’Etat fut prié, par la profession, d’édicter un arrêté précisant ce qu’est le non-filtré neuchâtelois, qui ne peut pas sortir de cave avant le 3ème mercredi de janvier.
©thomasvino.ch