Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 22 novembre 2012 dans Actus - News

Un Féchy de Perroy, Lauriers de Platine 2012

Un Féchy de Perroy, Lauriers de Platine 2012

Le 22 novembre 2012, à Crissier, un jury très mélangé, de vignerons vaudois et de journalistes suisses, a procédé l’épreuve des Lauriers de Platine. 16 vins (13 de Lavaux, 2 de La Côte, 1 du Chablais), tirés d’une présélection de 34 vins retenus tout au long de l’année, ont été dégustés et éliminés sur le système d’une coupe de foot (ou de la défunte Coupe Chasselas). Au terme des 3 tours de dégustation, c’est le chasselas Clos de la Dame 2011, un grand cru de Féchy, vendangé sur la commune de Perroy, qui s’impose.platine2.jpg

De g. à dr., Pierre Monachon, président de Terravin, le conseiller d’Etat Philippe Leuba, chef de l’Economie vaudoise, Raymond Metzger, vainqueur des Lauriers de Platine 2012, et le chef «trois étoiles» Benoît Violier. (photo pierre thomas)

Parmi les quatre finalistes, le Clos de la Dame a triomphé de trois Lavaux, deux du Domaine d’Aucrêt, l’un de Lutry, l’autre du Calamin, et un Dézaley de Jean-François Chevalley. Au tour précédent, ce quatuor avait fait tomber deux Villette (Jacques Joly et l’Union vinicole de Cully) et deux Saint-Saphorin (Les Blassinges, de Pierre-Luc Leyvraz, et l’autre des frères Rogivue).
Dans le détail, le vin le mieux noté des 4 séries éliminatoires fut le Saint-Saphorin de P.-L. Leyvraz, dernier des 16 vins dégustés, devant le Féchy, futur triomphateur, le Villette de Jacques Joly et l’autre Villette de l’Union vinicole de Cully.
Au tour suivant, sur 8 vins, seul de ces quatre premiers, le Féchy a pu poursuivre son parcours, en faisant la course en tête (1er), devant le Dézaley de J.-F. Chevalley (3ème), le Lutry d’Aucrêt (2ème) et le Calamin du même domaine (4ème — et le même domaine avait réussi à qualifier le seul vin du Chablais, un Aigle), soit le quatuor qualifié pour les finale (entre parenthèses, son rang final).
Le lauréat du jour est donc Raymond Metzger, 60 ans tout juste. La famille Metzger est la quatrième génération à cultiver les vignes du Domaine Chatelanat, 8,5 hectares à Perroy, Bougy-Villars et Buchillon. Le Clos de la Dame provient d’une seule parcelle d’1,2 ha, en AOC Féchy. Il est vinifié sur les conseils des œnologues de Schenk S.A. à Rolle, Alain Gruaz et Thierry Ciampi. Ce dernier est aussi le «chapeau noir» des dégustateurs du Comptoir suisse 2012 et vainqueur du dernier Verre d’Or, le championnat vaudois de dégustation.
Seuls 5’000 bouteilles de ce chasselas grand cru sont mis sur le marché, le reste est vendu en vrac. Le Domaine Chatelanat (du nom d’une vieille famille vaudoise), est planté à 80% en chasselas, avec, depuis peu, une diversification en rouge (gamaret, garanoir, galotta, diolinoir et mara). Il fait partie de l’association Clos, Domaines et Châteaux et, tout auréolé de ses lauriers, Raymond Metzger n’exclut pas de déposer prochainement une demande d’inscription du Clos de la Dame en Premier Grand Cru.
Lire, en complément, le texte sur le Chasselas vaudois (Le chasselas est une girouette), écrit pour l’occasion par Pierre Thomas.
www.terravin.ch