Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 12 septembre 2006 dans Actus - News

ins suisses — Mondial du Pinot: jeu des 7 erreurs

ins suisses — Mondial du Pinot: jeu des 7 erreurs

Vins suisses — Mondial du Pinot Noir
Le jeu des 7 erreurs
Pour la neuvième fois, Sierre a organisé le concours Mondial du Pinot noir. 67 médailles d’or ont été distribuées. Florilège de quelques idées (faussement) reçues.
Pierre Thomas
1) Le Mondial du Pinot ne distribue des médailles qu’aux Valaisans.
A moitié faux! Mais avec deux grandes médailles d’or à des caves de Salquenen, 19 d’or et 89 d’argent, le Vieux-Pays domine largement le palmarès, devant l’Allemagne (1 grand or, 18 or, 24 argent).
2) Les Bourguignons, qui font le pinot noir le plus réputé du monde, ne se risquent pas à Sierre.
De moins en moins vrai : 35% des 1100 vins provenaient de l’étranger et les Bourguignons ont fait un effort, cette année. Trois de leurs vins ont décroché une médaille d’or ; un Pommard 2003 du Domaine Cyrot-Buthiau est même le vin qui a réussi la meilleure note d’ensemble d’un des jurys.
3) Les vedettes n’obtiennent pas de bons résultats.
Faux : pour ne citer qu’elles, la Grisonne Irene Grünenfelder et les Valaisannes Madeleine Mabillard-Fuchs et Fabienne Cottagnoud se sont parées d’or. Avec six médailles d’or pour une région grande comme Chamoson (VS), les Grisons font très fort avec les Marugg, Lauber et Adank…
4) Il faut présenter des millésimes jeunes pour l’emporter. Vrai pour les Valaisans seulement!
Leurs 19 médailles d’or sont toutes de 2004 et 2005. Mais un pinot noir italien de 1996, un autre de 2000 et un hongrois de 2000 ont décroché une médaille d’or. La «Renommée Saint-Pierre 2000» du président du concours, Mike Favre, de St-Pierre-de-Clages, a décroché une des 89 médailles d’argent valaisannes.
5) Les Neuchâtelois font le meilleur pinot noir de Suisse.
Faux… selon les jurys du Mondial de cette année. Aucune médaille d’or ! Mais, surprise, deux Biennois sont au sommet, Jean-Daniel Giauque, de la Neuveville, avec une vendange tardive 2003 et l’ex-enseignant Lukas Hasler, de Douanne, avec le «Perpetuum Nobile 2004».
6) Hormis les Valaisans et les Grisons, les Suisses ne brillent pas.
Deux médailles d’or vaudoises, avec l’incontournable Fabio Penta (Domaine du Crochet 2005) et le nouveau venu Pierre Bouvier, qui a rénové le Château Le Rosey à Vinzel. Surtout, les Argoviens (cinq en or) se distinguent dans le sillage d’Andreas Meier, avec le «Kloster Sion Réserve 2004». Les Zurichois font presque aussi bien avec quatre médailles d’or, dont une à Niklaus Zahner, de Truttikon, avec sa «Private Reserve 2003».
7) Le Nouveau Monde reste à la porte.
Faux ! La Nouvelle-Zélande et les Etats-Unis sont là avec un flacon en or, sans omettre l’Autriche, avec une grande médaille d’or, 2 d’or et 16 d’argent.
*Résultats sur www.mondial-du-pinot-noir.com

Paru dans Hôtel+Tourismus Revue du 14 septembre 2006.