Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 3 septembre 2007 dans Actus - News

Les vignerons valaisans lâchent la Fédération suisse

Les vignerons valaisans lâchent la Fédération suisse

Les vignerons valaisans
claquent la porte de la faîtière

L'apparent consensus affiché à Berne, le 22 août, pour une Conférence suisse du vin qui prendrait le relais de l'Interprofession est entaché par le départ tonitruant des Valaisans de la Fédération suisse des vignerons. Ainsi, la nomination à Genève, de l'ancien directeur de la FSV, Pierre-Yves Felley, devenu directeur de la Chambre valaisanne de l'agriculture, au comité, présidé par un autre Valaisan, Georges Emery, qui, lui, n'avait plus l'appui de ses troupes, n'a pas suffi.
Amputée des délégués du principal canton viticole suisse (un tiers de la surface), la Fédération devient exsangue… Ce d'autant plus que les Valaisans ont réussi à tisser une forme d'unanimité contre eux qui ne reflète pas la position des autres cantons, souvent divisés sur nombre de dossiers.
Bref, l'avenir du vin suisse paraît toujours aussi cahotant. Des problèmes liés à PA 2011 — la règlementation fédérale sur l'agriculture, donc la viticulture, soumise à consultation officiellement jusqu'au 5 septembre — sont évoqués: les Valaisans veulent pouvoir répondre seuls, en-dehors de la FSV où ils s'estiment mal représentés, et des querelles de personnes expliquent ce divorce dans la «famille production» (alliée dans l'Interprofession suisse du vin mise en veilleur à la «famille négoce»). (pts)