Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 14 juin 2013 dans Vins suisses

L’Etat de Fribourg remporte le 1er prix Vullyssimo

L’Etat de Fribourg remporte le 1er prix Vullyssimo

Lundi 10 juin, la Sélection du Vully s’est jouée à Lugnorre, pour 60 vins de 21 encaveurs. Nouveauté, deux prix spéciaux ont été attribués. L’un, appelé Vullyssimo, au plus haut pointage de la dégustation, qui revient au Pinot Noir 2012 de la Cave de l’Etat de Fribourg, l’autre, le Prix de l’Encaveur, pour la meilleure moyenne de points des trois vins présentés, distingue le Domaine Chervet, à Praz.

De g. à dr., Jean-Daniel Chervet, du Domaine Chervet, Jürg Junker et Stéphane Simonet, respectivement responsable viticole et des vinifications à la Cave de l'Etat de Fribourg.

De g. à dr., Jean-Daniel Chervet, du Domaine Chervet, Jürg Junker et Stéphane Simonet, respectivement responsable viticole et des vinifications à la Cave de l’Etat de Fribourg.

L’Etat de Fribourg encave la récolte de 5,5 hectares de vigne, dont 1,8 ha de pinot noir, de son propre domaine et du Château de Mur, dont le vignes sont louées. Son pinot noir 2012, typé, frais et juvénile, remporte sa catégorie, qui ne comportait que des 2012, devant celui de la Cave du Petit Château et, ex-aequo, de la Cave aux Hirondelles et du Vieux-Moulin, A. Derron et Fils SA.

En chasselas, c’est le Cru de l’Hôpital 2012, du domaine de la bourgeoisie de Morat, qui se distingue, devant la Sélection du Domaine 2012, du Domaine Chervet, et La Tour blanche 2012, de la Cave de la Tour.

Troisième catégorie, les spécialités — chaque cave pouvait proposer un vin par catégorie —, ou le Traminer 2012 de la Cave des Marnes, de Pierre Gentizon, le président (vaudois) de l’Interprofession de la vigne et du vin du Vully, l’emporte, devant la Réserve Rouge 2011, du Château de Praz et le pinot gris La Chapelle 2012, de la Cave Bel-Air.

Au classement combiné des meilleures caves, le Domaine Chervet s’impose, devant le Château de Praz et le Cru de L’Hôpital, ces trois caves, dynamiques, étant aussi les références principales du Vully, désormais AOC supracantonale.

Ces vins pourront être dégustés lors de la Route Gourmande du samedi 29 juin 2013 à Praz (14 h. – 17 h.) et lors de la Balade gourmande du dimanche 21 juillet à Bellerive (10 h. – 13 h. 30), avec d’autres produits du terroir du Vully.

 

Vue du lac de Morat depuis le vignoble du Mont-Vully, AOC supracantonale identique à Fribourg et Vaud.

Vue du lac de Morat depuis le vignoble du Mont-Vully, AOC supracantonale identique à Fribourg et Vaud.

Une «charte de qualité» pour les blancs pointus

Selon Christian Vessaz, oenologue du Cru de l’Hôpital et président de l’association des encaveurs du Vully, pour le millésime 2013, déjà, le Vully mettra en place une «charte de qualité» pour les deux cépages blancs qui caractérisent le mieux le Vully, le «traminer», en réalité du gewurztraminer, et le «freiburger», en réalité du freisamer.

Au Vully, le «traminer» représente un peu plus de 4,3 hectares et le «freiburger», un peu plus de 1,5 ha. Une dizaine de producteurs devraient pouvoir présenter des vins répondant aux critères sévères de cette charte, qui prévoit des vins secs (jusqu’à 7 g. de sucre résiduel), issus de vignes de sélection massale, contrôlées durant l’année, au rendement faible (limité à 800 grammes par mètre carré). La chaptalisation et le coupage par un autre cépage (en règle générale admis à hauteur de 15%) ne seront pas tolérés et les vins seront soumis à une dégustation technique de qualification.

Selon les chiffres 2012 recoupés de l’Office fédéral de l’agriculture et de l’Office vaudois de la viticulture, sur les 152 hectares du Vully (102 sur Fribourg, 50 sur Vaud), le chasselas occupe un peu moins de 70 ha, le pinot noir, 45 ha, puis le gamaret, 7 ha, le garanoir, 4 ha, le pinot gris, 6,5 ha, le gamay, un peu plus de 4 ha, le chardonnay, 2,5 ha, le merlot et le sauvignon blanc chacun 1,6 ha.

©thomasvino.ch