Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 19 août 2013 dans Carte Postale

Quelques bribes de Chine: il y a même du chasselas!

Quelques bribes de Chine: il y a même du chasselas!

Une dizaine de jours en Chine, déjà, et des milliers de kilomètres parcourus en avion pour revenir de Pékin à Urumqui, tout à l’Ouest à la frontière du désert de Gobi, puis entamer le retour sur la capitale, en bus et en train, en suivant la Grande Muraille.
Cette carte postale, difficilement pianotée sur un inconfortable mini IPad, donc, pour signaler la découverte de 100 hectares de chasselas au domaine des Champs d’Or (photo du bas).
Mais le cépage romand n’est pas vinifié seul, au pied de montagnes, dans un sol aride. Il faut buter les vignes l’hiver… les recouvrir à la main de terre et de sable et les enterrer pour les protéger du gel.
Sur la route de la soie, à Tulufan, j’ai retrouvé l’oenologue français, depuis 15 ans en Chine, Gérard Colin, rencontré à Shanghai il y a sept ans, à l’occasion d’une mémorable édition chinoise du Concours mondial de Bruxelles. A 70 ans tout juste, il se lance, émerveillé, dans une nouvelle aventure, après avoir travaillé sur le projet chinois du Chàteau Lafite. “Ici, il faut être un manche pour ne pas réussir du vin avec de bons raisins exempts de toute maladie! je vais me mettre à la biodynamie!”
Le ton est donné: même si la Chine en fait voir de vertes et de pas mûres en matière de vin dégustés, l’avenir paraît plus réjouissant, dans un pays encore peu touché par le phylloxéra.
La suite de ces aventures chinoises plus tard, à mon retour! Je viens de quitter Huwei, dans le corridor d’Hexi, et son 3ème Festival du vin organique, qui est à la vaste Chine ce que Vinéa est à la petite Suisse, comme Sierre, dans une région excentrée mais viticole. Rappel Vinéa, qui fête ses 20 ans, c’est le premier week-end de septembre, du vendredi 6 au dimanche 8 inclus.
Entretemps, on sera du voyage des 14 vignerons vaudois du côté de Tokyo, du 2 au 5 septembre, organisé par Pierre Keller, président de l’Office des vins vaudois, avec comme sponsor principal, Jean-Claude Biver, président de la manufacture d’horlogerie Hublot, à Nyon. Long voyage, en passant par quelques autres domaines viticoles chinois et Pékin, centre de l’Empire du Milieu, avant celui du Soleil Levant.

 

Gérard Colin et Pierre Thomas,

Les Champs d'Or à Yangi