Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 9 novembre 2006 dans Actus - News

Vins suisses — Les plus fines papilles vaudoises

Vins suisses — Les plus fines papilles vaudoises

Vins suisses
Les champions 2006
de dégustation «à la vaudoise»

La dégustation, discipline «concours Jean-Louis», est un sport typiquement vaudois, où il faut un sérieux entraînement pour décrocher la timbale. Au Comptoir Suisse, la participation est en baisse : 3336 bulletins enregistrés cette année pour un peu plus de 10% de diplômés. Les professionnels s’entredéchirent pour le «chapeau noir», dans un classement combiné de plusieurs épreuves portant sur la reconnaissance des millésimes, rouges et blancs et des AOC locales. Cette année, c’est Luc Massy, caviste-œnologue à Epesses, qui l’emporte. Il est aussi président de la Baronnie du Dézaley et de la Cave vaudoise, ambassade permanente des vins verts et blancs en Suisse. L’Office des Vins Vaudois (OVV) organise aussi un championnat de dégustation, «Le Verre d’or», à travers les divers comptoirs et autres concours régionaux. Au classement général, Thierry Ciampi, œnologue chez Schenk, l’emporte chez les moins de 30 ans, et François Marquis, spécialiste du genre, chez les seniors. Comme on est en sport et que la dégustation (apparemment !) échappe à l’égalité des chances, la classe dames, tant au Jean-Louis qu’au Verre d’or, est enlevée par Elisabeth Blanc, de Gilly. A moins que ces dames soient trop fortes pour ces messieurs?