Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 12 septembre 2013 dans Tendance

Berne trinque «suisse»  à la 13ème Semaine du Goût

Berne trinque «suisse»
à la 13ème Semaine du Goût

C’est devenu une double tradition : Swiss Wine Promotion patronne le gala de lever de rideau de la Semaine du Goût, au Bellevue Palace, à Berne et le président de la Confédération en charge se doit d’ouvrir la manifestation, qui se déroule durant dix jours dans tout le pays.

Berne, Pierre Thomas

Ueli Maurer n’a pas failli à la tâche, mercredi passé (11 septembre). En quelques phrases pétries de sincérité, ponctuées de quelques mots d’introduction et de conclusion en français, il s’est livré à une variation sur les nourritures, à la fois alimentaires et spirituelles, qui forgent l’âme d’un pays. La brigade des cuisiniers militaires suisses, victorieuse des récentes Olympiades de la spécialité, ont ensuite démontré que la gastronomie en gris-vert est davantage que ce que la musique militaire est à la musique tout court…

Un Grison et un Genevo-Valaisan meilleurs jeunes vignerons

Au surplus, ouverte par le Valaisan Gilles Besse, président de Swiss Wine Promotion, la soirée a permis à un nouveau partenaire de la Semaine du Goût, le guide GaultMillau, de proclamer deux jeunes vignerons de l’année et de récompenser la «meilleure carte des vins suisses» d’un restaurant. Le palmarès est un habile panachage dont le rédacteur en chef de GaultMillau et cadre de Ringier, Urs Heller, cultive le secret… Les deux «rookies» de l’année sont le Genevois établi en Valais, Alexandre Delétraz, de la Cave des Amandiers, à Saillon, et le jeune Grison Jan Domenic Luzi, qui a repris récemment le domaine Sprecher von Bernegg, à Jenins, et est membre du cercle de qualité Vinotiv.

Du premier, les quelque 300 invités, dont de nombreux parlementaires fédéraux, en pleine session d’automne, ont pu déguster une magnifique syrah 2010 en barriques, et du second, un pinot noir 2011, une cuvée parcellaire (Lindenwingert), deux vins commentés par Paolo Basso, «notre» meilleur sommelier du monde 2013.

A Lucens, la plus belle carte de vins suisses

Quant à la meilleure carte des vins, elle récompense celle de l’Hôtel de la Gare de Lucens, de Pierrick et Jane-Lise Suter. Une journée dyonisiaque pour le chef vaudois puisque, le matin même, il avait siégé au comité du label Terravin, où il a succédé à son collègue Christophe Rod, d’Yvorne.

Dans la foulée, Geny Hess, qui le faisait par le passé dans le magazine Al Dente, a publié en «booklet» sa sélection des «100 meilleurs vignerons suisses». Vu de Zurich, avec un jury de six dégustateurs, où les Romands étaient sous-représentés (par Gilles Besse et la sommelière Nathalie Ravet), les Grisons (8 adresses) et le Tessin (15 adresses) sont particulièrement mis en valeur, à côté des 30 Valaisans, 20 Vaudois, 7 Genevois, 8 des Trois-Lacs et 12 Alémaniques hors Grisons, sans grande surprise.

On notera que Swiss Wine Promotion a obtenu, pour 2014, un peu plus de moyens de la Confédération, selon les explications de Sébastien Fabbi, son directeur : 3 millions de francs, au lieu des 4 millions demandés avec des projets concrets à l’appui, mais qui portent le budget total, y compris pour des opérations annexes (comme Vinea à Sierre) à 6,7 millions de francs, cofinancés par des apports régionaux.

Enfin, devant un parterre de ses anciens collègues sous la Coupole, Josef Zisyadis, a exhorté les Suisses à «reprendre en mains (leur) nourriture», via cette treizième édition de la Semaine suisse du goût. Elle se poursuit, le long des «viae storicae» du pays et dans les dix villes du goût désignées ces années précédentes, jusqu’au dimanche 23 septembre, sous le parrainage de la cuisinière saint-galloise Vreni Giger. Et sous le patronage du mouvement Slow Food, dont Josef Zisyadis est aussi devenu le co-président national.

Programme de la Semaine du Goût 2013 : www.gout.ch