Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 10 juillet 2014 dans 100... sur 100

Sélections 2014/B: mes vins vaudois et genevois préférés

Sélections 2014/B:
mes vins vaudois et genevois préférés

Par Pierre Thomas

J’ai eu l’occasion, comme ces cinq dernières années, de regoûter la plupart des

médailles d’or des sélections 2014 de printemps du Valais,

et, ci-dessus, de la Sélection vaudoise et les assemblages rouges de la Sélection genevoise.

Voici les vins que j’ai préférés et que j’ai notés à 85 points et au-delà. Valais : 44 vins ; Vaud : 35 vins ; Genève, 9 vins (88 vins au total, sur près du double dégustés).

En Valais, mes pointages ont été réalisés à l’aveugle (sauf Electus et les vins de Marie-Thérèse Chappaz), pour la Sélection vaudoise, en petit comité, en instantané, mais en connaissant l’origine exacte du vin, et à Genève, à l’aveugle, dans le jury de la presse de la Sélection de Genève.

VAUD

Dans le vignoble vaudois, le chasselas, évidemment, se distingue. C’est la catégorie phare de la sélection locale. J’ai apprécié au plus haut niveau (90 points), trois vins de 2013:

L’Arpège 2013, Calamin Grand Cru, Domaine Jean-Luc Blondel, Cully, 90

Au nez ouvert, d’herbes sèches, d’anis ; à l’attaque souple, ample, puissante ; de la densité, du volume, du gras ; long en bouche, de la finesse, intense, un chasselas bien typé. (Ce vin a obtenu le titre de meilleur vin vaudois du jury de la Sélection, avec le plus haut pointage).

Le Domaine de Marcelin 2013, Morges, 90

Au nez frais, de tilleul, de fleurs blanches ; à l’attaque souple, vive et fraîche ; notes de tilleul et de menthe ; un vin tonique, belle définition du chasselas en milieu de bouche, finale un rien acidulée, tout en finesse, gourmand.

Epesses 2013, Epesses Grand Cru, Antoine Bovard, Cully, 90

Au nez de fruits jaunes, de pêche, crémeux ; à l’attaque sur le perlant, vive ; bien balancé entre le volume et la vivacité, avec une note saline en fin de bouche.

Juste derrière, à 89/100

Clos de la Dame 2013, Féchy Grand Cru, Domaine Châtelanat, 89

Un vin dynamique, à la minéralité fraîche, de pierre mouillée ; bon volume, pêche, abricot ; acidulé et tendu ; beaucoup de fraîcheur, fringant ; finale sur une note saline.

L’Ovaille Grand Cru 2013, Yvorne, Domaine de l’Ovaille, Frédéric et Philippe Deladoey, 89

Nez de tilleul, de melon, avec des notes minérales; attaque acidulée ; de la richesse ; un vin gourmand, long, de belle ampleur ; finale tendre et élégante.

Frairie 2013, Lavaux, La Cave de Vevey-Montreux, 89

Au nez intense, de fruits jaunes, avec une note d’amande douce ; attaque ample, mûre, sur les fruits blancss ; belle densité en milieu de bouche ; finale longue, suave, fin et élégant.

Légérement supérieur au

Saint-Légier La Chiésaz 2013, La Cave de Vevey-Montreux, 88

Au nez très ouvert, de fruits jaunes ; à l’attaque souple, aux notes fruitées, mûres, de pomme, de cannelle ; bon volume et de la souplesse.

Noté à 88/100, comme :

Clos de l’Ombren 2013, Yvorne Grand Cru, Commune d’Yvorne, 88

Au nez discret, de fleurs blanches, tilleul, pêche ; attaque vive ; bon volume en bouche, du gras, de l’ampleur; belle vivacité, sur la pêche et l’abricot.

Planète 2013, Saint-Saphorin Grand Cru, Cave du Château de Glérolles, 88

Au nez discret, de fleur de tilleul; attaque sur l’ananas, l’abricot ; ample, du volume, du gras ; note minérale; finale saline et épicée.

Dézaley 2013, Dézaley Grand Cru, Bourgeoisie de Fribourg, Domaine de l’Hôpital, 88

Au nez de de tarte au citron, de floral discret ; à l’attaque souple, ample, riche, avec une note de banane ; un vin tendu entre l’ampleur et l’acidité ; joli potentiel, du gras.

Suivent :

Chasselas Burignon 2013, Saint-Saphorin Grand Cru, Christophe Francey & Roger Barbey, 86

Au nez ouvert ; léger pétillant ; belle intensité, tilleul, notes minérales ; attaque ferme, citronnée, un peu lactique ; du gras, de la structure ; et une légère amertume.

Château Maison Blanche 2013, Yvorne Grand Cru, 86

Robe à reflets verts ; nez de poire williams, note minérale de silex; attaque tendre  sur les fruits jaunes mûrs ; note légérement amère qui se fond dans la minéralité ; souple et charmeur ; vin gourmand et plein.

Cuvée des Helvètes 2013, Villette Grand Cru, Union vinicole de Cully, 86

Nez à dominante florale, léger anisé, herbes sèches, qu’on retrouve en bouche ; attaque sur le perlant ; de l’équilibre, de l’élégance, et de discrètes notes d’agrumes en finale.

Féchy Curzille Grand Cru 2013, Richard Aguet, Féchy 85

Nez ample, ouvert, de tilleul, de foin, pomme, poire ; attaque souple, sur la pêche et l’abricot ; milieu de bouche agréable ; finale sur la minéralité, un peu crayeuse.

Dans les millésimes hors 2013, note de 90 pour

L’Ovaille 1584 2012, 1er Grand Cru, Yvorne, Hammel, 90

Au nez floral, d’herbes sèches, avec une notee iodée ; attaque souple, dynamisée par un léger perlant ; pêche, abricot, fruits jaunes mûrs ; bon volume et belle ampleur.

Dézaley-Marsens de la Tour 2012, Les Frères Dubois, Cully, 88

Au nez de fleur de sureau ; frais et minéral, avec une note de silex ; attaque pleine et ample ; belle densité en bouche ; long, souple ; très bel équilibre entre la richesse et l’acidité ; finale sur une note saline.

Saint-Saphorin Vieilles vignes 2012, Domaine Bovy, Chexbres, 88

Au nez intense, de de fruits exotiques, d’ananas ; à l’attaque fraîche souple, grasse ; beau volume en bouche ; puissant et rond à la fois ; avec des notes de safran en fin de bouche.

Aigle Collection Chandra Kurt 2012, Grand Cru, Bolle & Cie, 86

Au nez ouvert, ample, de fruits jaunes, d’agrumes, d’épices ; attaque vive, souple, charmeuse, harmonieuse ; jolie densité ; finale ronde et riche.

Clos de Châtonneyre 2012, Chardonne Grand Cru, Cave des vignerons de Corseaux, 86

Au nez de fruits mûrs, de mangue, de pêche au sirop ; attaque souple, ample, grasse ; notes mûres ; fraîcheur assurée grâce à un perlant encore bien perceptible ; finale minérale.

Dézaley-Marsens de la Tour, Vase No 4, 2011, Les Frères Dubois, Cully, 86

Au nez exotique, d’ananas, avec une note de léger grillé; attaque sur l’ananas, la mangue, le citron confit ; belle densité ; ample, gras.

Trois vins blancs, un sec d’abord et deux liquoreux sont remarquables :

Doral 2012, Saint-Saphorin Grand Cru, Olivier Ducret, Chardonne, 90

Au nez ample, qui rappelle le viognier (abricot mûr), avec des notes de de safran et de noix de coco ; attaque ouverte, ample, riche ; à l’acidité dynamique.

Pinot gris, Vendange de la Saint-Martin 2012, La Côte, Uvavins, Tolochenaz, 88

Au nez complexe, épicé, de safran, de pommes cuites; attaque ample, grasse ; on retrouve les épices; bonne matière ; arômes précis, bel équilibre ; de la fraîcheur et non de la lourdeur…

Petite Gourmande 2012, Côtes-de-l’Orbe, Bernard Gauthey, Arnex, 87

Au nez puissant, sur le coing bien mûr ; attaque intense sur les fruits jaunes, le gras, la pomme golden ; complexe et vif.

En rouge, deux 2013, seulement :

Gamay Perle Rouge 2013, Lavaux, Alain Neyroud & Gianni Bernasconi, Chardonne, 90

A la robe intense, violine; au nez épicé, poivré, mûre sauvage et notes animales ; à l’attaque poivrée ; à la belle densité en bouche et un joli grain de tanins fermes.

Gamalys Terre-Neuve 2013, La Côte Saint-Prex, David Kind, 86

Jolie robe, léger violacé ; nez intense, de groseilles, de framboise; attaque fraîche, de fruit croquant ; un vin frais, agréable, léger.

Mention spéciale pour un magnifique 2011,

Crescendo Symphonie 2011, Domaine de Chantegrive, Alain Rolaz, Gilly, 90

Rouge intense ; nez toasté ; attaque souple ; belle fraîcheur, dynamique ; sur les fruits rouges et noirs, baies de cassis ; belle structure ; tanins bien enrobés ; finale sur la réglisse et les épices douces.

Puis deux merlots de Hammel, promis à devenir 1er Grand Cru, sortent du lot en 2012 :

Merlot Apicius Vieilles Vignes 2012, Clos du Châtelard, Villeneuve Grand Cru, Hammel, 90

Rouge profond ; nez épicé et toasté ; attaque souple, enrobée, charmeuse, avec une touche de moka finale ; un vin bien construit, puissant et flatteur, moderne.

Merlot 2012, La Lieue, Domaine du Montet, Bex Grand Cru, Hammel, 90

Rouge profond, dense, reflets violacés ; nez épicé, de poivre, de clou girofle, mais avec du fruit, de la cerise noire et de la mûre ; attaque suave ; très belle matière ; de la puissance, bien enrobée ; un vin en devenir.

Et le superbe

Gamaret barrique 2012, Philippe Bovet, Givrins, 90

Robe carmin soutenu ; nez intense, réglissé, toasté, très aromatique ; attaque sur la richesse, une forme de douceur, des arômes de chocolat, de moka et d’épices ; finale enrobée ; long en bouche, moderne.

Ensuite,

Assemblage Nobles Cépages 2012, Cave des Curtis, Jean-Marc Favez, Saint-Légier ,88

Robe dense, profonde, à reflets violacés ; nez frais, fruité, frais, du cassis, des épices, du poivre blanc; attaque fraîche, fruitée ; jolis tanins fins et soyeux; finale longue et épicée, avec une note de graphite et de camphre

Pinot noir Les Mariages 2012, Epesses Grand Cru, Hegg & Fils, Epesses, 88

Carmin reflets grenat; nez de fruits rouges, cerises ; attaque souple, gourmand, fruité, belle longueur ; belle expression du cépage.

Pinot noir barrique 2012, Les Celliers du Chablais, Aigle, 86

Robe dense, rouge carmin ; nez élégant, marqué par l’élevage, de cerise noire ; attaque fraîche, souple, léger menthol, gourmand ; du gras, une bonne puissance ; tanins fondus ; finale sur les fruits rouges, juteux ; beaucoup d’élégance, presque bourguignonne…

Mondeuse 2012, Yvorne Grand Cru, Commune d’Yvorne, 86

Robe carmin éclatante ; nez discret, pivoine, poivre, muscade ; attaque souple, sur les fruits rouges, l’élégance, le jus de canneberge, poivré ; bonne matière ; structure légère ; aromatique et poivré en finale.

Merlot La Châtaigneraie 2012, Etoy Grand Cru, Marco Trippi, Etoy, 86

Rouge profond, léger violacé ; nez avec des notes de tabac, de terre et de truffe ; attaque souple, juteuse ; un vin jeune et frais ; agréable, avec une finale sur le toasté et le moka ; tanins déjà fondus.

Soleil Rouge 2012, Coteau de Vincy, Domaine Delaharpe, Yann Menthonnex, Bursins, 85

Carmin brillant ; nez de groseilles, d’épices et florales ; attaque sur les fruits rouges ; souple, fruitée, fraîche ; finale sur le sureau ; un vin simple et gourmand.

GENEVE

Enfin, à Genève, dégustation d’une sélection des meilleurs assemblages rouges du millésime 2012, qui paraît avoir été difficile à vinifier (il fallait éviter trop d’extraction et un excès de barrique à l’élevage…) :

Mémoire du Temps 2012, Philippe Plan, Domaine Les Crêtets, Peissy, 90

Robe noire, nez discret ; belle attaque poivrée, un beau vin, vif, frais, avec une légère touche bitter en finale ; de la fraîcheur et du fruit !

Château de Choully 2012, Cave Les Perrières, Peissy, 90

Nez fruité, de fruits rouges et noirs ; attaque fraîche ; beau fruit ; frais et digeste, croquant ; très agréable.

Constance 2012, Bertrand Favre, Domaine du Miolan, Choulex, 90

Robe noire, nez de mûre ; jolie trame à l’attaque ; boisé fin ; un peu de chaleur en bouche ; agréable et bien fait, avec une note un peu végétale aussi.

Cologny Réserve 2012, Sarah Meylan, La Vigne Blanche, Cologny, 89

Nez de fumée, de café torréfié ; attaque suave ; bon soutien acide ; expression un peu simple, mais bien fait et facile à boire.

Château du Crest 2012, Premium, Jussy, 89

Reflets violacés ; nez avec des notes de boisé marqué ; belle matière, finale sur le graphite ; puissant, mais encore très marqué par l’élevage.

Assemblage 2012, Laudy, Marc Favre, Les Grands Buissons, Sézenove, 88

Robe carmin ; nez à légère évolution, avec des notes de fumée froide ; attaque sur l’amande amère, tanins fermes, beau potentiel…

Assemblage merlot-cabernet sauvignon 2012, Philippe Chevrier, La Cave de Genève SA, 87

Robe foncée ; nez toasté, de fumée, de café ; attaque sur le boisé ; notes d’évolution en bouche, masquée par le bois ; finale un peu amère et sèche

Esprit de Genève 2012, Les Hutins, Dardagny, 86

Robe à frange violacée, nez légérement réduit ; attaque juteuse et épicés ; simple et juteux, avec des tanins encore crocheurs.

Cabernets 2012, Domaine de Miolan, Choulex, 86

Beau nez de pâtisserie ; attaque un peu sèche ; un peu creux en milieu de bouche ; finale un peu sèche et amère.

©thomasvino.ch/Pierre Thomas, 10.07.14